Rapport annuel 2016
Rapport annuel
2016
Des animaux
en bonne santé
pour une vie meilleure
Nous agissons
pour améliorer la santé
et le bien-être animal
dans le monde, et par là-même :
Protéger
la santé humaine
Sécuriser les échanges internationaux
d'animaux et de leurs produits
Contribuer à la qualité de vie
des populations
Afin d'atteindre ces objectifs, les 180
Pays membres ont fixé 3 priorités, dans
le cadre du 6e Plan stratégique
(2016-2020) de l'OIE.
À l'issue de sa première année de mise
en œuvre, voici une synthèse des
avancées opérées :
1 Maîtriser
les risques
sanitaires
Dans un contexte de mondialisation, disposer de mesures sanitaires permettant de
prévenir et contrôler les maladies animales est essentiel pour éviter leur
propagation, protéger la santé et le bien-être animal, mais aussi la santé humaine,
l’économie et le bien-être social des populations.
Près de
50 normes
internationales
adoptées ou révisées
25 nouveaux statuts
officiels
et programmes de contrôle
pour des maladies animales prioritaires
ont été reconnus pour des payers entiers
ou une partie de leur territoire
3 stratégies
mondiales
de contrôle et d'éradication ont été soutenues
La Stratégie de l'OIE sur la
résistance aux agents
antimicrobiens et leur utilisation
prudente
a été publiée,
et le suivi annuel mondial des
usages d'antimicrobiens chez les
animaux a débuté
2 Communiquer
en toute
transparence
La connaissance de la situation sanitaire mondiale et le partage de l'expertise
vétérinaire sont essentiels à la bonne gestion des maladies animales et à la
protection des populations. C'est pourquoi l'OIE travaille à leur constante
amélioration.
1 464 rapports
de notifications immédiates de maladies ou de suivi
ont été transmis par 114 pays via WAHIS
152 pays
formés par l'OIE à l'utilisation de WAHIS
(Système Mondial d'Information Zoosanitaire)
3 000 personnes
ont pu recevoir les notifications
de l'OIE via l'application WAHIS Alerts
60 points
focaux
formés aux bonnes pratiques
de communication des risques
3 Renforcer
la résilience
des systèmes
de santé
animale
L’OIE a poursuivi sa dynamique d’appui aux Pays membres pour le renforcement des Services
vétérinaires nationaux, des laboratoires et de l’enseignement vétérinaire, grâce à divers programmes
les aidant à mettre en œuvre ses normes internationales.
33 missions
PVS
d'amélioration des Services vétérinaires
ont été conduites
48,6 millions
de doses de vaccins
livrées pour combattre la rage,
la peste des petits ruminants
et la fièvre aphteuse depuis 2011
714 délégués et points focaux
nationaux formés
par l'OIE sur des thématiques différentes
dans les cinq régions
Optimiser
la gouvernance de l'oie
Gouvernance et organisation interne ont été
révisées. Ces remaniements visent à améliorer
les performances internes, administratives et
budgétaires de l’OIE, et à mieux répondre aux
attentes de ses Pays membres, partenaires et
bailleurs de fonds.