logo
[English]
foto
©FAO

Justifications/contexte

La Peste des petits ruminants(PPR) est une maladie des petits ruminants très répandue, virulente et dévastatrice entrainant des impacts significatifs pour l’économie, la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des éleveurs. La maladie est causée par un morbillivirus étroitement lié au virus de la peste bovine (éradiquée à l'échelle mondiale en 2011). La PPR est considérée comme l'une des maladies animales les plus dommageables en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Elle est également l'une des maladies prioritaires indiquées dans le Plan d'action mondial de 5 ans (1) (2013-2017) du cadre mondial FAO-OIE pour le contrôle progressif des maladies animales transfrontières (GF-TADs).

Le but de la conférence est conforme à la recommandation faite lors du Comité de pilotage mondial du GF-TADs (GSC) qui s’est tenu à Paris, en octobre 2012, demandant que les activités du Groupe de travail FAO OIE GF-TADs soient étendues à la peste des petits ruminants avec pour mission de développer une stratégie mondiale FAO-OIE de contrôle et d'éradication de la PPR et d'organiser une conférence internationale pour lancer le programme de contrôle et d'éradication de la PPR. Cette recommandation est en outre soutenue par la résolution de l'Assemblée mondiale des Délégués Nationaux de l’OIE adoptée en mai 2014 OIE et par les recommandations de la 24ème session du Comité de la FAO sur l'agriculture (COAG, Octobre 2014), approuvées ensuite par le 150e Conseil de la FAO (Décembre 2014).

L'éradication de la PPR aura un impact positif majeur, non seulement sur les moyens de subsistance des agriculteurs pauvres, mais aussi sur les objectifs de développement pour l'après-2015 et le Défi Faim zéro des Nations Unies. Il mettra également en lumière le rôle joué par la profession vétérinaire dans la lutte contre la pauvreté et la sécurité alimentaire.

________________________________________________________________________

(1) Le Plan d'action mondial est basé sur les recommandations des réunions du Comité de pilotage mondial (GSC), des Comités de pilotage régionaux (RSCs) et des cinq plans d'action régionaux GF-TADs