Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > A propos > Principaux textes  > Accords de coopération

ACCORD ENTRE
L'OFFICE INTERNATIONAL DES EPIZOOTIES (OIE)
ET
LE BUREAU INTERAFRICAIN DES RESSOURCES ANIMALES DE L'ORGANISATION DE L'UNITE
AFRICAINE (OUA-BIRA)1

AAdopté par l'OUA-BIRA et l'OIE le 19 septembre 2001

Introduction

L'Organisation de l'unité africaine - Bureau interafricain des ressources animales (OUA-BIRA) est une institution spécialisée dans le domaine de l'élevage et de la santé animale dont les objectifs sont notamment d'améliorer la coordination en matière d'élevage et les services fournis aux éleveurs. Les fonctions de l'IBAR se présentent comme suit :

  • Coordonner les activités de tous les Etats membres de l'OUA dans les domaines de la santé et de la production animale.
  • Initier, développer et exécuter les projets dans les domaines de la santé et de la production animale ;
  • Coordonner et exécuter aux niveaux régional et international, les principales activités de santé et production animales et d'autres initiatives de développement qui nécessitent la planification ;
  • Collecter, collationner et diffuser les informations dans tous les aspects de la santé et de la production animale ; et
  • Travailler en liaison avec les autorités compétentes des états membres, les groupes régionaux, les organisations inter-gouvernementales et internationales.


En tant qu'organisation mondiale de la santé animale, les principaux objectifs de l'OIE sont d'informer les gouvernements de l'apparition et de l'évolution des maladies animales dans le monde et des moyens de contrôler ces maladies, de coordonner au niveau international des études sur la surveillance et le contrôle des maladies animales, d'harmoniser les règlements en matière de commerce d'animaux et de produits dérivés au sein des Pays Membres grâce à des normes sanitaires internationales reconnues par l'Organisation Mondiale du commerce, et de promouvoir la solidarité internationale dans le domaine de la santé animale..

Coopération régionale mutuelle


Les deux organisations reconnaissent la nécessité et l'importance de l'établissement d'un accord de coopération régionale mutuelle dans l'intérêt des pays membres en Afrique et de la communauté internationale:

1) Coopération technique dans le domaine de la santé animale

2) Echange d'informations scientifiques, de publications et de programmes de travail

3) Renforcement des services vétérinaires et des systèmes de surveillance épidémiologique de la région

4) Diffusion d'informations sur l'apparition de maladies animales

5) Organisation de réunions et de séminaires sur l'analyse des informations épidémiologiques et des méthodes d'analyse de risque

6) Organisation de réunions et de séminaires sur l'harmonisation des méthodes d'enregistrement et de contrôle des médicaments vétérinaires

7) Diffusion et promotion de l'utilisation du Code zoosanitaire international2 de l'OIE et des normes pour les tests de diagnostic et des vaccins..

Le Directeur général de l'OIE pourra charger la Représentation régionale de l'OIE pour l'Afrique de tout ou partie de la responsabilité de cette coopération..

Réciprocité


Le Directeur de l'OUA-BIRA invitera le Directeur Général de l'OIE à participer, ou à se faire représenter, sans droits de vote, aux réunions du Comité politique, comité consultatif, des Ministres en charge des Ressources Animales en Afrique, ainsi qu'à d'autres événements d'intérêt mutuel.

De même, le Directeur général de l'OIE invitera le Directeur de l'OUA-BIRA à prendre part, ou à se faire représenter, sans droits de vote, aux sessions générales du comité international de l'OIE, aux réunions de la Commission régionale de l'OIE pour l'Afrique, aux réunions internationales ainsi qu'à d'autres événements d'intérêt mutuel organisés par la Représentation régionale de l'OIE pour l'Afrique..

Validité et durée


Cet accord prendra effet dès lors qu'il aura été signé par les deux parties. Sa durée est indéterminée. Chacune des parties est en mesure de proposer des amendements au texte original. Chaque partie peut mettre fin à cet accord par la voie d'une note officielle avec trois mois de préavis et évoquant les motifs de cette interruption.


Pour l'Organisation de l'Unité Africaine
Bureau Interafricain des Ressources Animales
J. T. Musiime
Directeur

Por l'Office International des Epizooties
Bernard Vallat
Directeur général

1 L'Union Africaine à succédé à l'Organisation de l'unité africaine

2 Code sanitaire pour les animaux terrestres , nouvelle dénomination depuis 2003

Haut