Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > A propos > Principaux textes  > Accords de coopération

ACCORD ENTRE
L'OFFICE INTERNATIONAL DE LA VIANDE (OIV)
ET
L'OFFICE INTERNATIONAL DES ÉPIZOOTIES (OIE)

Adopté par l'OIV et par l'OIE le 8 octobre 2003


1. L'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), ci-après dénommé l'OIE, et l'Office international de la viande, ci-après dénommé l'OIV, tiendront l'autre partie informée des activités menées susceptibles de présenter un intérêt commun.

2. Chaque organisation invitera l'autre partie à participer en qualité d'observateur aux réunions où des questions d'intérêt commun pourront être traitées et mettra à disposition les rapports de ces réunions.

3. L'OIE et l'OIV échangeront la liste de leurs publications disponibles pour permettre aux deux organisations de commander celles qui sont en rapport avec ses activités. L'OIE et l'OIV échangeront à titre gracieux des documents et des publications portant sur des sujets d'intérêt commun. Les deux organisations bénéficieront des tarifs préférentiels appliqués à leurs membres ou organismes affiliés pour toute nouvelle commande de publications.

4. Les deux organisations s'efforceront d'élargir leur coopération grâce à des consultations tant formelles qu'informelles sur les questions d'intérêt commun, en particulier sur les sujets suivants :

QUESTIONS D'INTÉRÊT COMMUN
 

  • Mise à disposition d'informations générales sur le secteur de la viande, notamment sur ses relations et interactions avec les services vétérinaires officiels, ainsi que sur les questions de santé animale et de santé publique;
  • Recherche vétérinaire sur les maladies animales et zoonoses touchant les espèces productrices de viande;
  • Échange de vues en matière d'élaboration et de révision des normes internationales relatives à la sécurité des aliments, à la santé animale et aux zoonoses, applicables au commerce international de la viande et des produits carnés;
  • Échange de vues sur l'approche adoptée par des instances intergouvernementales telles que l'OMS, la FAO et les organisations sous leur tutelle (Codex Alimentarius) en matière de stratégies de surveillance et de contrôle des maladies animales et zoonoses susceptibles d'avoir des répercussions sur le secteur de la viande et/ou sur le commerce international, en particulier dans les abattoirs;
  • Échange de vues sur des questions importantes en matière de santé animale, de zoonoses, de bien-être animal et de sécurité sanitaire des aliments issus de la production animale;
  • Échange de vues sur des stratégies de communication, en particulier dans des situations d'urgence sanitaire.

 

Pour l'OIV

Pour l'OIE

Philip M. Seng

Bernard Vallat

Président

Directeur général

Haut