Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > À propos du bien-être animal

Bien-être animal

À propos du bien-être animal

 

Le bien-être animal est un sujet complexe aux facettes multiples qui comporte des dimensions scientifiques, éthiques, économiques, culturelles, sociales, religieuses et politiques. Il suscite un intérêt croissant pour la société civile et constitue l’une des priorités de l’OIE. L'OIE est aujourd’hui l’organisation normative mondiale de référence sur le sujet à la demande de ses États membres. Pour en savoir plus.

La Stratégie mondiale de l’OIE en faveur du bien-être animal a été construite à partir des expériences des actions menées à l’échelle des régions et des pays par le passé et vise à assurer une orientation et une coordination constantes des actions de l’Organisation dans ce domaine. Adoptée en 2017 par l’ensemble des Pays membres, elle a été élaborée avec l’objectif d’atteindre : « un monde où le bien-être des animaux est respecté, promu et renforcé, parallèlement à une amélioration croissante de la santé animale, du bien-être de l’homme, du développement socio-économique et de la durabilité environnementale ».

Cette stratégie repose sur la poursuite du développement de Normes internationales en consultation avec les États membres et les acteurs internationaux majeurs, le développement des compétences des Services vétérinaires, une bonne communication auprès des gouvernements et une meilleure sensibilisation sur le sujet, et enfin, un appui aux Pays membres pour la mise en œuvre de ces normes.

 

 © OIE /J.Bacelar

  

Définition du bien-être animal par l’OIE

 

Aux termes du Code sanitaire pour les animaux terrestres de l'OIE, le bien-être animal désigne « l’état physique et mental d’un animal en relation avec les conditions dans lesquelles il vit et meurt ».

Les principes directeurs qui guident l’OIE en matière de bien-être des animaux terrestres se réfèrent aux « cinq libertés fondamentales ». Énoncées en 1965 et universellement reconnues, ces cinq libertés décrivent les attentes de la société vis-à-vis des conditions de vie des animaux lorsqu'ils sont placés sous la responsabilité de l'homme, à savoir :

      • Absence de faim, de soif et de malnutrition,
      • Absence de peur et de détresse,
      • Absence de stress physique ou thermique,
      • Absence de douleur, de lésions et de maladie, et
      • Possibilité pour l’animal d’exprimer les comportements normaux de son espèce.

       

      Quant au bien-être des animaux aquatiques, l’OIE a élaboré des Normes internationales sur le bien-être des poissons d’élevage (exceptées les espèces d’ornement) et les a intégrées dans le Code sanitaire pour les animaux aquatiques et prône le recours à « des méthodes de manipulation adaptées à leurs caractéristiques biologiques et la garantie d’un environnement propice à la satisfaction de leurs besoins ».

      Haut