Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Normes  > Commissions spécialisées et groupes de travail & ad hoc > Commission des Laboratoires et rapports

Commission des normes biologiques (ou Commission des Laboratoires)

Sommaire     Réunions     Rapports     Membres     Projets de chapitres     Liens


Sommaire

Créée en 1949, la Commission des normes biologiques de l’OIE (CNB), qui se compose de six membres élus, est chargée d’élaborer des normes internationales pour les tests de diagnostic de laboratoire et les vaccins destinés aux maladies des mammifères, des oiseaux et des abeilles figurant sur la liste de l’OIE. Les principales activités permettant à la Commission de s'acquitter de cette tâche sont les suivantes :

  • Mettre au point ou approuver les méthodes permettant de diagnostiquer les maladies des mammifères, des oiseaux et des abeilles ainsi que de fabriquer et de tester les produits biologiques, tels que les vaccins ; et conseiller l’OIE sur l’utilisation appropriée des tests de diagnostic et des vaccins;

  • Encourager la normalisation internationale des tests de diagnostic, y compris la préparation et la distribution de réactifs standard.


Ni l’OIE ni la Commission ne distribuent les réactifs directement, mais elles fournissent des points de contact au sein des Laboratoires de référence où ces produits peuvent être obtenus.

La Commission a également élaboré la publication intitulée Norme de qualité et lignes directrices de l’OIE applicables aux laboratoires vétérinaires, qui est disponible sous forme de brochure.

Mandat

Considérant le Plan Stratégique adopté par l’Assemblée, les Résolutions pertinentes de l’assemblée et les programmes de travail annuels approuvés par l’Assemblée, la Commission des normes biologiques de l'OIE a pour mandat :

1. de proposer des méthodes de diagnostic et de prévention des maladies dans le cadre des échanges ou des déplacements internationaux d’animaux terrestres ou de leurs produits, plus particulièrement pour les maladies visées par le Code sanitaire de l'OIE pour les animaux terrestres (le Code terrestre) ;

2. de définir des normes pour les produits biologiques, les produits de diagnostic, les vaccins et les sérums immuns destinés aux animaux terrestres ;

3. d’évaluer les trousses diagnostiques commercialisées et d’approuver les demandes d’agrément ;

4. de fournir, à la demande de l’Assemblée ou du Directeur général, des procédures techniques normalisées pour d'autres domaines mentionnés par le Code terrestre ;

5. de tenir le Directeur général et l’Assemblée informés de l’évolution des connaissances scientifiques susceptibles d’avoir des implications pour le diagnostic et la prévention des maladies des animaux terrestres et de formuler des recommandations en vue de modifier ou de compléter le Code terrestre s’il y a lieu ;

6. de répondre aux questions du Directeur général et de l’Assemblée, dans le domaine de compétence qui lui est propre, et de collaborer avec les autres Commissions spécialisées et les Groupes de travail de l'OIE ;

7. de publier le Manuel des tests de diagnostic et des vaccins pour les animaux terrestres de l'OIE (le Manuel) ;

8. d’élaborer des concepts et des outils en faveur du renforcement des capacités de la communauté scientifique vétérinaire, en particulier dans les pays États Membres en développement ;

9. d’examiner les candidatures des États Membres pour la création de nouveaux Centres de référence de l’OIE dont les activités correspondent à son propre mandat scientifique et d’en communiquer les conclusions au Directeur général ;

10. de conseiller le Directeur général sur la mise à jour des listes d’experts et de Centres de référence de l'OIE ;

11. de collaborer avec les Centres de référence dans le cadre du mandat de l'OIE ;

12. de fournir, à la demande du Directeur général, des avis techniques sur les propositions de jumelage des Centres de référence, dans le cadre des accords de coopération pour le renforcement des capacités (accords de jumelage ;

13. d’identifier les questions qui requièrent une étude approfondie et de proposer au Directeur général la désignation d'experts ou la constitution de Groupes ad hoc d'experts, spécifiquement mandatés pour examiner ces questions et, si nécessaire, de prendre part aux travaux de ces groupes ;

14. de représenter l'OIE lors des conférences scientifiques ou spécialisées, à la demande du Directeur général.

Qualifications des Membres

ARTICLE 1

Les membres de la Commission sont des spécialistes internationalement reconnus du diagnostic et/ou de la prévention des maladies infectieuses des animaux terrestres, en particulier des méthodes et pratiques de laboratoire.

ARTICLE 2

Les membres de la Commission ont une expérience internationale, à un niveau régional ou mondial, en matière de diagnostic biologique et/ou de prévention immunologique des maladies animales infectieuses.

ARTICLE 3

Les membres de la Commission ont reçu une formation spécialisée dans le diagnostic biologique des maladies des animaux terrestres.

Contact: Service scientifique et technique

(copy 1)

[Translate to French:]

Overview     Meetings Agenda     Meeting Reports     Commission Member's details     Draft Chapters     Links


Haut