Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Renforcement de l'épidémiosurveillance des maladies animales en Afrique

Du 3 au 6 novembre 1998 s'est tenu à Dakar (Sénégal) un

Séminaire sur l'épidémiosurveillance des maladies animales en Afrique

organisé par l'Office international des épizooties (OIE) et le Gouvernement de la République du Sénégal, avec le soutien du Ministère des affaires étrangères (Coopération) de la République française.

Ce séminaire s'inscrivait très exactement dans le cadre des actions de renforcement de la collaboration avec les Services vétérinaires nationaux et de formation aux méthodes de surveillance épidémiologique préconisées par le second Groupe de planification stratégique de l'OIE. Il a réuni les vétérinaires responsables de la surveillance des maladies animales en Angola, au Bénin, au Burkina Faso, au Cameroun, au Cap-Vert, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo, en Côte d'Ivoire, au Gabon, en Guinée, en Guinée-Bissau, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Rwanda, au Sénégal, au Tchad et au Togo.

L'encadrement du Séminaire a été assuré par les spécialistes du Bureau central de l'OIE, du Centre national d'études vétérinaires et alimentaires (CNEVA) de Maisons-Alfort (France), du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement - Département d'élevage et de médecine vétérinaire tropicale (CIRAD-EMVT) de Montpellier (France), de l'Istituto Zooprofilattico Sperimentale dell'Abruzzo e del Molise "G. Caporale", Teramo (Italie), du Laboratoire de recherches vétérinaires et zootechniques de Farcha (Tchad), de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Organisation de l'unité africaine / Campagne panafricaine de lutte contre la peste bovine (OUA-PARC).

Le programme du Séminaire comprenait des exposés théoriques et des travaux pratiques. Les principaux sujets abordés concernaient :

  • les concepts généraux, le contexte international et les lignes directrices de l'épidémiosurveillance ;
  • la justification, les contraintes et les stratégies des systèmes d'épidémiosurveillance en Afrique occidentale et centrale ;
  • les moyens nécessaires à l'instauration d'un système d'épidémiosurveillance ;
  • le système de déclaration des maladies animales de l'OIE ;
  • l'intérêt et pratique de l'Internet et du World Wide Web pour les Services vétérinaires.

A l'issue du Séminaire plusieurs recommandations ont été adoptées, visant à améliorer les méthodes de collecte et de traitement des informations zoosanitaires, et à renforcer les Services de surveillance des épizooties dans la région, particulièrement celles dues aux maladies très préjudiciables à la production animale en Afrique que sont la peste bovine, la péripneumonie contagieuse bovine et la peste porcine africaine.

Toutes ces recommandations devraient contribuer à renforcer la coopération régionale en Afrique francophone, dans le but de mettre en place un véritable réseau régional de surveillance des maladies du bétail. L'existence et la fiabilité d'un tel réseau comptent aujourd'hui parmi les principales conditions requises pour que les pays de la région soient dotés des outils méthodologiques nécessaires à la reconnaissance par l'OIE de leur statut indemne de peste bovine.

Contact : Helga Gevers

Haut