Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

13e Conférence de la Commission régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient

Kaslik (Liban), 14 novembre 2015- La 13e Conférence de la Commission régionale de l’Organisation mondiale de la Santé animale (OIE) pour le Moyen-Orient, qui compte 20 Pays membres, s’est tenue du 10 au 14 novembre 2015 à Kaslik, au Liban.     

Plusieurs responsables locaux et régionaux ont participé à la Cérémonie d’ouverture. Son Excellence M. l’Ingénieur Louis Lahoud, Directeur général du ministère de l’agriculture de la République libanaise, le Dr. Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE, le Dr. Kassem Nasser Al-Qahtani, Président de la Commission régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient et Délégué du Qatar, et le Dr. Lara Hanna Wakim, Doyenne de la Faculté d’Agriculture et des Sciences alimentaires de l’USEK ont prononcé des discours de bienvenue à l’attention des participants. 
Son Excellence M. Akef Al Zobi, ministre de l’Agriculture de Jordanie, Son Altesse Sharifa Zein Al Sharaf Bint Nasser Ben Jamil, ainsi que le Révérend père Hadi Mahfouz, président de l’USEK, étaient également présents lors de la cérémonie.

Cet événement a réuni plusieurs représentants de haut niveau du siège de l’OIE, de la Représentation régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient, ainsi que les Délégués nationaux et/ou les représentants de de 17 Pays membres de la Commission régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient, et un pays observateur. Des représentants d’organisations internationales et régionales impliquées dans des actions de santé publique animale et vétérinaire dans la région, et nombre d’observateurs et d’experts ont également participé à cet événement.   

La Conférence a débuté par un bref compte-rendu des activités de la Commission régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient, suivi d’une présentation par le Dr Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE, des perspectives régionales du 6e Plan stratégique de l’OIE. Le Dr Vallat a commencé par donner aux participants un bref tour d’horizon des principales réussites de l’OIE au cours des 15 dernières années, grâce aux cycles quiquennaux successifs de Plans stratégiques.
Il a souligné que l’OIE était dorénavant reconnue comme la première référence en matière de normes, lignes directrices, d’information et de conseil sur la santé et le bien-être des animaux dans le monde.

Les participants se sont également vu exposer en détail des informations, analyses et tendances sur la situation des maladies animales terrestres et aquatiques dans les pays de la région, données collectées par le biais du Système Mondial d’Information Zoosanitaire de l’OIE, WAHIS. Les thèmes techniques suivants ont ensuite été débattus : « Le contrôle de la rage dans la région du Moyen-Orient, et plus particulièrement le contrôle des chiens errants » et « l’utilisation de protéines non structurelles pour distinguer les animaux vaccinés des animaux infectés ».  

Plusieurs questions prioritaires concernant les Pays membres de la région ont également été étudiées, avec un accent particulier sur les enjeux suivants :

  • Le contrôle des maladies des chameaux au Moyen-Orient, notamment une mise à jour quant à la situation du Coronavirus du Moyen-Orient (MERS-CoV ;
  • La stratégie mondiale OIE/FAO pour le contrôle et l’éradication de la PPR ;
  • Les développements les plus récents des lignes directrices concernant les mouvements internationaux de chevaux de haute performance à statut sanitaire élevé (HHP) ;
  • La mise en œuvre par l’OIE de l’approche « Une Seule Santé » et la mise en œuvre de colloques nationaux réunissant les responsables politiques de la santé publique et animale ;
  • Les résultats du processus PVS (Performance des Services vétérinaires) dans la région ;
  • L’enseignement vétérinaire et la mise en œuvre des directives et recommandations connexes de l’OIE ;

Les débats ont été fructueux, et les recommandations adoptées au cours de la Conférence seront soumises pour approbation à l’Assemblée mondiale de l’OIE et ses 180 Délégués nationaux en mai 2016.

Cette Conférence s’est tenue à la chaleureuse invitation du Gouvernement du Liban. Elle a reçu le soutien du siège de l’OIE et de la Représentation régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient.

Haut