Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

26ème Conférence de la Commission régionale de l'OIE pour l'Asie et le Pacifique L'OIE aidera ses Membres à établir des zones indemnes pour certaines maladies équines

Shanghaï, le 20 novembre 2009 – L'OIE aidera ses Membres à établir des zones indemnes pour certaines maladies équines dans la région Asie et Pacifique, ont déclaré les représentants de l’Organisation lors de la 26 ème Conférence de la Commission régionale de l'OIE pour l'Asie.

La Conférence, qui s'est tenue à Shanghaï, en Chine, du 16 au 20 novembre 2009, a notamment abouti à des recommandations novatrices visant à ce que l'OIE encadre la mise en œuvre de Zones indemnes de maladies équines (ZIME) à l’occasion de manifestations spécifiques telles que les compétitions équestres mondiales, ou régionales, tout en développant une certification sanitaire appropriée pour les chevaux.

« L'impact des maladies équines est souvent sous-estimé, alors qu'elles peuvent en réalité provoquer des problèmes importants, en particulier à l'occasion de certaines manifestations sportives, où les animaux voyagent d'un pays à l'autre », a expliqué le Dr Bernard Vallat, Directeur Général de l'OIE.

A l'heure actuelle, l'OIE a déjà mis en place des procédures officielles de reconnaissance de statut indemne de certaines maladies, mais principalement pour les maladies des bovins comme la fièvre aphteuse, la péripneumonie contagieuse bovine (PCB), l'encéphalopathie spongiforme bovine et la peste bovine. Les procédures de reconnaissance officielle sont accessibles sur le site Internet de l'OIE: http://oie.jouve-si.fr/fr/sante-animale-dans-le-monde/statuts-officiels-des-maladies/procedures-et-mesures-officielles/

L’intérêt reconnu des évaluations PVS pour les Membres

Afin d'atteindre leurs objectifs quant à la reconnaissance officielle de statut indemne de maladies animales, y compris pour certaines zones indemnes de maladies équines, les Membres ont décidé de continuer à améliorer la gestion de leur système de santé animale en utilisant l'outil d'évaluation des Performances des Services Vétérinaires de l'OIE (PVS).

« L'utilisation de l'outil PVS de l'OIE facilite pour les Membres l'auto-déclaration de statut indemne au regard d'une maladie et permettra de reconnaître, dans un avenir proche, les ZIME pour ce qui concerne des compétitions sportives équines », a commenté le Dr Vallat, ajoutant « Le PVS prévoit des programme de renforcement des capacités et soutient la mise à niveau des Services Vétérinaires nationaux évalués, y compris les composantes concernant les laboratoires et l’enseignement vétérinaire ».

Plus particulièrement, l'appui scientifique fourni aux Membres par l'Initiative de Jumelage de l'OIE pour l'amélioration de la capacité des laboratoires a été reconnu comme un succès. Ce programme de jumelage permet des échanges directs de scientifiques entre les laboratoires jumelés et facilite la constitution et le renforcement de la Communauté Scientifique Vétérinaire dans les pays d'Asie et du Pacifique.

Par ailleurs, l'engagement de l'OIE dans le Programme de coopération régionale sur les maladies hautement pathogènes et émergentes en Asie (HPED), actuellement en cours de négociation avec la Commission européenne, se traduira par plusieurs programmes d'amélioration de la santé animale en Asie. Ce programme, qui prévoit un étroit partenariat OIE/FAO/OMS, vise la prévention de maladies hautement pathogènes et autres, en mettant l'accent sur la fièvre aphteuse et la rage, dans un cadre d'intégration régionale et de collaboration inter-sectorielle entre les trois Organisations et d'autres entités régionales et nationales concernées.

Son Excellence Mme Uyunqimg, Vice Presidente du Comité Permanent de l’Assemblée nationale populaire de Chine a déclaré en ouverture de la Conférence: « J'exprime ma gratitude envers l'appui fourni par l'OIE à ses Membres. Notre pays soutient fortement les actions de l'OIE pour favoriser la lutte contre les maladies animales et les zoonoses dans le monde entier et dans la région. »

Les hauts fonctionnaires responsables des questions de santé animale et de production agricole des Membres de l'OIE de la région ont participé à la Conférence qui a bénéficié du généreux accueil du gouvernement de la Chine. Elle était présidée par le Dr Zhang Zhongqiu, Délégué de la Chine à l'OIE, avec le soutien du siège de l'OIE et de la Représentation régionale de l'OIE pour l'Asie et le Pacifique.

Le grand succès de cette Conférence a été souligné par tous les participants.

Haut