Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

28e Conférence de la Commission régionale de l’OIE pour l’Asie, l’Extrême-Orient et l’Océanie

Cebu (Philippines, 18-22 novembre 2013)

22 November 2013 – La 28e Conférence de la Commission régionale pour l'Asie, l'Extrême-Orient et l'Océanie de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), s’est tenue à Cebu (Philippines) du 18 au 22 novembre 2013. Elle a été organisée en collaboration avec le Bureau des industries animales du ministère de l’Agriculture et de la pêche des Philippines. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des autorités fédérales et locales des Philippines.

La Docteure Karin Schwabenbauer, Présidente de l’OIE, le Docteur Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE, les Délégués des Pays Membres de la Commission régionale de l’OIE pour l’Asie, l’Extrême-Orient et l’Océanie, des représentants des organisations internationales et régionales et de nombreux observateurs ont pris part à cette conférence.

Au nom des Pays Membres de l’OIE, la Présidente et le Directeur général de l’OIE ont chaleureusement remercié le gouvernement des Philippes pour avoir maintenu la conférence malgré les conditions terribles liées aux conséquences du typhon et ont exprimé la solidarité de tous les Pays Membres de l’OIE avec le peuple philippin. Ils ont ajouté que cette manifestation de l’OIE était pour le pays un signal soulignant l’importance du redémarrage d’activités normales après la catastrophe. 

La conférence a débuté par une brève présentation des activités de la Commission régionale de l'OIE pour l'Asie, l'Extrême-Orient et l'Océanie, puis de celles des Représentations régionales et sous-régionales.

Les participants ont discuté de plusieurs questions clés intéressant tous les Pays Membres de la région, notamment leurs Services vétérinaires, en insistant sur les points suivants :

  • le bien-être animal, notamment la stratégie régionale pour la bonne application des normes de l’OIE, ainsi que la mise en oeuvre par l’OIE des programmes destinés aux formateurs nationaux chargés de former les personnels des abattoirs et les personnes amenées à manipuler des animaux ;
  • l’amélioration de la participation de tous les Pays Membres de la région aux activités de normalisation portant sur la lutte contre les maladies animales et sur le bien-être animal ;
  • la nouvelle procédure internationale pour améliorer les déplacements transfrontaliers des chevaux de compétition, en utilisant le nouveau concept de sous-population de chevaux sélectionnés pour des exportations temporaires ;
  • les activités régionales soutenues par l’OIE pour lutter contre la rage chez les chiens, constituant un programme très efficace pour sauver de nombreuses vies humaines ;
  • la préparation du nouveau Plan stratégique de l’OIE (2016-2020).

 

Les participants ont reçu des informations détaillées sur la situation zoosanitaire et son évolution dans tous les pays de la région, recueillies à l’aide du système mondial WAHIS/WAHID de l’OIE. Ils ont ensuite discuté des thèmes techniques suivants :

  • Thème technique I : Le recours à l'analyse coût-bénéfice pour le contrôle des maladies animales, en retenant des exemples pratiques issus de la région.
  • Thème technique II : La lutte contre le syndrome dysgénésique et respiratoire du porc dans la région.


« Considérant que le coût de la prévention est très inférieur aux dépenses liées aux foyers de maladies et aux crises sanitaires, il est essentiel pour les Services vétérinaires d’inclure des analyses coût-bénéfice dans la planification des programmes de lutte contre les maladies animales », a rappelé le Docteur Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE.

Cette conférence a connu un grand succès. Toutes les recommandations adoptées seront présentées pour ratification finale à l’Assemblée Mondiale des 178 Délégués nationaux, à Paris en mai 2014. 

Haut