Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

74 e Session générale annuelle du Comité international de l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)

21 - 26 mai 2006

La 74 e Session générale annuelle du Comité international de l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), s'est tenue à Paris du 21 au 26 mai 2006.

La Session Générale réunit notamment les représentants nommés par les Gouvernements des 167 Pays Membres de l'OIE.

Environ 600 participants représentant les Pays Membres, les organisations intergouvernementales (telles que FAO, OMS, Banque Mondiale, OMC etc.) ont assisté à cet événement. Aux côtés du Président et du Directeur Général, ont honoré la Session de leur présence, de hautes autorités politiques et de nombreux Ministres de l'Agriculture des Pays Membres de l'OIE. Les Pays Membres ont salué le rôle joué par l'OIE dans la lutte mondiale contre l'influenza aviaire et notamment l'accord souscrit avec la Banque Mondiale et les bailleurs de fonds pour aider les pays en développement et en transition à investir dans les programmes de mise en conformité de leurs Services Vétérinaires avec les normes de l'OIE.

Les travaux de la Session ont porté principalement sur les points suivants :

La Session a accrédité la candidature d'un nouveau Centre Collaborateur de l'OIE, le Center for Disease Control (CDC d'Atlanta) en vue de mieux prévenir et contrôler les maladies animales transmissibles à l'homme. Elle a également reconnu le rôle essentiel joué par le réseau OIE de 170 laboratoires de référence et centres collaborateurs au profit de l'atteinte des objectifs de l'organisation;

Les Pays Membres ont salué la mise en place du nouveau Système Mondial d'Information Zoosanitaire (WAHIS), qui renforcera les actions de l'OIE en matière de mise en transparence de la situation des maladies animales dans le monde;

Dans le cadre de ses travaux d'ordre normatif, le Comité a adopté ou mis à jour de nombreuses normes internationales destinées à mieux garantir la sécurité sanitaire du commerce mondial des animaux terrestres et aquatiques et de leurs produits et de fournir aux Pays Membres les lignes directrices pour mieux assumer la surveillance des maladies animales et des zoonoses sur le territoire.

Les Pays Membres ont également voté de nouvelles améliorations des chapitres portant sur le bienêtre animal et la sécurité sanitaire des aliments en phase de production;

Ils ont adopté par ailleurs des lignes directrices sur l'identification et la traçabilité des animaux;

Une attention particulière a été consacrée à la mise à jour du chapitre sur l'ESB dans le Code Sanitaire pour les Animaux Terrestres. Les textes adoptés sur les méthodes mondiales de surveillance de cette maladie permettront à l'OIE de proposer à tous les pays membres qui le souhaitent une nouvelle procédure de reconnaissance officielle de leur statut au regard de l'ESB;

  • La Session a approuvé les listes des pays ou des zones reconnues par l'OIE comme étant indemnes de la fièvre aphteuse, la peste bovine, la péripneumonie contagieuse bovine et l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB);
  • Les Pays Membres ont également décidé que la notification à l'OIE de toute détection du virus de l'Influenza Aviaire hautement pathogène (HPAI), chez les animaux sauvages sur leur territoire deviendrait obligatoire;
  • La liste des Antimicrobiens Prioritaires en médecine vétérinaire définie par l'OIE a également été publiée ;
  • La situation zoosanitaire mondiale a fait l'objet d'un examen approfondi;
  • Deux thèmes techniques ont été présentés et débattus pendant la Session. Ils ont été choisis du fait de leur intérêt pour la communauté internationale, et ont fait l'objet de Résolutions votées par le Comité international:
  • La Justification Economique et sociale des Investissements en Santé animale et dans les zoonoses
  • La Nécessité d'évolution du contenu de l'enseignement vétérinaire en vue de répondre aux nouvelles attentes de la société

Le haut niveau scientifique des intervenants et la qualité des débats qui ont suivi l'exposé de chaque thème technique ont permis de faire progresser des concepts primordiaux pour un meilleur contrôle mondial des maladies animales et des zoonoses.

Le Comité international a également procédé à l'élection du nouveau Président de l'OIE. Le Dr. Barry O'Neil a été élu Président pour un mandat de trois ans. Les membres de la Commission Administrative, des Commissions Régionales et des Commissions Spécialisées ont également été élus par l'Assemblée Générale;

Haut