Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

75e Session générale du Comité international de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE)

20 – 25 mai 2007

Paris, 25 mai 2007 La 75e  Session générale du Comité international de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) s'est tenue à Paris du 20 au 25 mai 2007 .

Environ 600 participants représentant les 169 Pays Membres, ainsi que des organisations intergouvernementales (FAO, OMS, Banque mondiale, OMC, etc.), régionales et nationales ont participé à cette manifestation. La Session a été honorée par la présence d'autorités de haut niveau, y compris de nombreux ministres des Pays Membres de l'OIE.

Les Pays Membres se sont félicités du rôle joué par l'OIE dans l'effort global visant à améliorer la santé animale et les Services vétérinaires nationaux dans le monde. Ils ont salué tout particulièrement les missions d'évaluation conduites en cours d'année dans 19 Pays Membres à l'aide de l'outil PVS (Performance, Vision et Stratégie), avec le soutien de plusieurs donateurs importants.

Ils ont également encouragé la poursuite de séminaires portant sur la communication pour les services vétérinaires sur le modèle d'un premier séminaire tenu à la fin 2006 avec des représentants des pays appartenant à la Commission Régionale de l'OIE pour l'Europe.

Normalisation, certification test de diagnostic et expertise vétérinaire

  • La situation zoosanitaire mondiale a été examinée et commentée en détail ;
  • Le Comité international a confirmé que la situation mondiale de l'influenza aviaire hautement pathogène à virus H5N1 s'est stabilisée mais il a recommandé le maintien de la vigilance;
  • Dans le cadre de ses activités habituelles de normalisation, le Comité a mis à jour et adopté de nouvelles normes internationales visant à renforcer la sécurité sanitaire du commerce mondial, ainsi que des lignes directrices destinées à améliorer la surveillance des maladies animales et des zoonoses dans les pays;
  • À la suite des foyers sans précédent de fièvre catarrhale du mouton survenus en Europe du Nord en 2006, le chapitre du Code consacré à la maladie a été actualisé;
  • La Session a validé la trousse de diagnostic de la rage commercialisée par le laboratoire BioRad (Platelia Rabies II). Il s'agit du premier kit soumis à la nouvelle procédure de validation et de certification des tests de diagnostic. Il figure désormais sur le registre des épreuves de l'OIE;
  • Le Comité international a accepté la candidature de quatre nouveaux Centres collaborateurs et 14 Laboratoires de référence, portant à 199 le réseau des laboratoires et centres de l'OIE dans le monde;
  • Deux thèmes techniques ont été présentés et débattus lors de la Session, donnant lieu à des Résolutions adoptées par le Comité international:
  • Utilisation de modèles épidémiologiques pour la gestion des maladies animales ;
  • Soutien permanent des objectifs et missions de l'OIE par les Laboratoires de référence et Centres collaborateurs.
  • Le haut niveau d'expertise scientifique des intervenants et la qualité des débats qui ont suivi la présentation de chaque thème technique auront servi à promouvoir la généralisation de concepts qui sont essentiels pour améliorer la lutte contre les maladies animales et les zoonoses;
  • Le Comité a également voté une résolution permettant à la République populaire de Chine de prendre pleinement part aux activités de l'OIE.

Reconnaissance officielle par l'OIE du statut sanitaire des Pays Membres

  • La reconnaissance officielle des statuts a suivi la rigueur de la procédure démocratique habituelle à laquelle participent la Commission scientifique de l'OIE, des experts de renom international et les 168 Pays Membres à différentes étapes;
  • Les nouveaux critères de classification pour la reconnaissance officielle des statuts sanitaires en matière d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), adoptés en 2006, ont été appliqués pour la première fois. Une première liste initiale de pays et zones reconnus comme étant à risque maîtrisé ou à risque négligeable d'ESB a été confirmée. La Session a également approuvé les listes de pays ou zones reconnus par l'OIE comme indemnes de fièvre aphteuse, de péripneumonie contagieuse bovine ou de peste bovine;
  • L'OIE a réitéré son objectif, partagé avec la FAO, qui est de déclarer le monde indemne de peste bovine d'ici à 2010.

Bientraitance des animaux

  • Les Pays Membres ont apporté leur soutien à la nouvelle Déclaration universelle sur le bienêtre animal proposée par la Société mondiale de protection des animaux (WSPA), un groupement de 200 organisations non gouvernementales, également membre permanent du Groupe de travail international de l'OIE pour le bienêtre animal.

Accords signés

  • Un protocole d'accord avec la WSPA a par ailleurs été signé pour souligner le renforcement de la collaboration entre les deux parties;
  • D'autres accords ont été signé avec: ICLAS (International Council for Laboratory Animals), IFAH (International Federation for Animal Health), CAB International et SSAFE «Safe Supply of Affordable Food for Everyone Everywhere – Des aliments sains partout et pour tous».

Haut