Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

81ème Session Générale de l’Assemblée mondiale des Délégués auprès de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE)

Paris, 29 mai 2013 – Pour sa 81ème Session Générale, l’OIE a eu l’honneur d’accueillir Son Altesse Royale la Princesse Haya, ambassadrice de bonne volonté de l’OIE. De nombreux Ministres des Pays Membres de l’OIE ont également honoré l’Assemblée de leur présence à la cérémonie d’ouverture.           
Plus de 800 participants représentant les Membres de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), ainsi que de nombreuses organisations internationales, intergouvernementales, régionales et nationales (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, Organisation Mondiale de la santé, Banque mondiale, Organisation Mondiale du Commerce, Union européenne, etc.) ont participé à l’événement.

Le Représentant de la Fondation Bill & Melinda Gates a annoncé une importante contribution pour soutenir le renforcement des Services Vétérinaires dans le monde.


Normes et lignes directrices internationales

 

Bien-être animal
L’Assemblée mondiale des Délégués de l’OIE a adopté un nouveau chapitre sur les poulets de chair qui fournit notamment des critères et des indicateurs pour mesurer le bien-être de ces animaux lors de leur élevage.

« Ce nouveau chapitre est l’aboutissement d’un travail de longue haleine puisque les Pays Membres de l’OIE ont mis plusieurs années pour parvenir à un consensus. Il est également la preuve que le processus d’élaboration des normes internationales de notre Organisation fondé sur l’excellence scientifique et l’adoption démocratique des normes – un pays, une voix – aboutit à des résultats d’importance mondiale » a déclaré le Dr Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE.

Peste bovine
Un nouveau chapitre sur la peste bovine a été adopté qui confirme l’éradication planétaire et édicte les mesures à prendre en cas de réapparition accidentelle ou intentionnelle du virus à partir de laboratoires en détenant encore.  

Une campagne mondiale de communication pour la destruction et la séquestration du virus de la peste bovine a été lancée lors de la Session Générale. Soutenue par le Royaume-Uni qui préside actuellement le Partenariat mondial du G8, la campagne utilise notamment la diffusion d’un clip vidéo appelant les Pays Membres de l’OIE à respecter leurs engagements votés à l’OIE en 2011.

Résistance aux antimicrobiens
Les Délégués de l’OIE ont poursuivi leur travail dans le domaine de l’antibiorésistance en mettant à jour un chapitre important du Code de l’OIE relatif à l’utilisation responsable et prudente des antimicrobiens en médecine vétérinaire dans les 178 Pays Membres de l’OIE.


Reconnaissance des statuts sanitaires officiels

La possibilité pour les Pays Membres d’être reconnus officiellement indemnes pour certaines maladies par l’Assemblée mondiale de l’OIE a été élargie cette année à la peste des petits ruminants (PPR) et à la peste porcine classique.

Encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ou « maladie de la vache folle »
Au cours de la Session, les Délégués nationaux de l’Assemblée mondiale ont, cette année, reconnu la Bulgarie et le Costa Rica comme ayant un statut de « risque maîtrisé » au regard de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), les Etats-Unis d’Amérique, Israël, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas et la Slovénie étant reconnus comme ayant un « risque négligeable ».

Le statut officiel de tous les autres pays déjà reconnus officiellement n’a pas été modifié.

Fièvre aphteuse
De nouvelles zones ont été reconnues comme officiellement indemnes de fièvre aphteuse en Argentine, au Pérou et en Bolivie.    

Le programme national de contrôle de la fièvre aphteuse proposé par la Bolivie a été officiellement reconnu comme valide par l’OIE. 

Peste équine
En 2012, les Membres de l’OIE ont validé l’application d’une procédure de reconnaissance officielle des statuts des pays au regard de la peste équine. L’Assemblée a ainsi reconnu pour la première fois 59 pays comme étant indemnes de cette maladie.  


Virus de l’influenza A(H7N9)

L’Assemblée s’est penchée sur le caractère exceptionnel de l’épisode d’influenza A(H7N9) en République populaire de Chine en avril 2013. Les informations les plus récentes communiquées devant l’Assemblée par le Délégué de la Chine ainsi que les résultats de la récente mission menée par la mission d’experts de l’OIE en Chine ont été présentés aux Pays Membres de manière à préparer les mesures destinées à tenter de prévenir une propagation mondiale du virus chez l’animal.    


Réseau scientifique

Cette année, les Délégués de l’OIE ont accrédité cinq nouveaux Centres collaborateurs et six Laboratoires de référence portant à 284 unités le réseau mondial des centres d’expertise scientifique d’excellence de l’Organisation.

Haut