Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Annonce des lauréats du Concours étudiant OIE/IVSA 2015

L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Association internationale des étudiants vétérinaires (IVSA) annoncent le nom des deux gagnantes de leur concours étudiant commun, mettant ainsi un terme au suspense grandissant qui se faisait sentir.

Paris, le 30 novembre 2015 – Intitulé « Les normes du bien-être animal de l’OIE dans mon pays », ce concours, ouvert en septembre dernier, visait à donner aux étudiants vétérinaires du monde entier l’occasion de renforcer leur connaissance des problématiques du bien-être animal, de découvrir l’étendue des normes intergouvernementales de l’OIE sur le sujet, et de prendre conscience de leur degré de mise en œuvre dans leur pays. 

Les participants devaient rendre une dissertation dans laquelle ils décrivaient et illustraient, par des photos ou des vidéos, la mise en application, dans leur pays, d’une norme du bien-être animal de l’OIE de leur choix. Le but de ce concours était donc de les encourager à acquérir une connaissance plus approfondie du travail de l’OIE tout en développant leur propre réseau au sein de la communauté vétérinaire de leur pays.

L’OIE et l’IVSA ont reçu de nombreuses candidatures émanant d’étudiants de toutes les régions du monde. Après mûres délibérations et dans l’anonymat le plus strict, le jury, composé du Dr Bernard Vallat, le Directeur général de l’OIE et d’Anıl Türer, le Président de l’IVSA, ont évalué les candidatures qui rendaient compte au mieux d’une connaissance approfondie des normes de l’OIE dans le domaine du bien-être animal, et qui illustraient le mieux la mise en œuvre de ces normes dans les pays des candidats. Les lauréates suivantes ont été désignées à l’unanimité :

 

Mariana Marrana

Portugal

Université de Porto (ICBAS)

Paula Vasconcelos

Brésil

UFLA

Norme de l’OIE sur le bien-être animal étudiée

Les aspects du bien-être liés à l’étourdissement et à la mise à mort des poissons d’élevage destinés à la consommation humaine
(Chapitre 7.3. du Code aquatique de l’OIE)

Bien-être animal
(Section 7 du Code terrestre de l’OIE)

Pourquoi?

« J’ai décidé d’approfondir mes recherches sur l’application des normes sur le bien-être animal liées aux poissons d’élevage, compte tenu de la faible exposition dont bénéficie ce thème. Pour en livrer une description précise, j’ai visité deux installations d’aquaculture au nord du Portugal. »  Mariana Maranna

« En 2004, le Brésil a atteint le statut du plus gros exportateur de viande dans le monde ; il l’est toujours. […] Une conséquence de l’importance accrue de l’élevage en tant qu’activité économique, ainsi que l’adoption de nouvelles actions visant au bien-être animal, a été un développement socio-économique du Brésil qui a provoqué une évolution dans le profil des consommateurs.» Paula

Vasconcelos

Appréciation du jury

«Mariana s’est attachée à analyser différentes méthodes d’aquaculture et à comparer leurs procédures respectives pour la garantie du bien-être des poissons d’élevage.»Dr. Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE

«Paula a su prendre le recul nécessaire sur la situation du Brésil en ce qui concerne le bien-être animal et nous proposer une très bonne description de plusieurs aspects de la législation sur le bien-être animal dans son pays. » Anıl TÜRER, Président de l’IVSA

 

Découvrez le travail de Mariana

Dissertation

Découvrez le travail de Paula


Dissertation


Chaque lauréate bénéficiera d’un parrainage de l’OIE pour se rendre à la Conférence sur le bien-être animal de l’IVSA[1], qui se tiendra à Utrecht (Pays-Bas) du 22 au 24 avril 2016

L’OIE adresse ses félicitations aux lauréats et remercie vivement les nombreux participants !


Pour en savoir plus sur le CONCOURS ÉTUDIANT 2015 OIE/IVSA, cliquez ici.



[1] Cette Conférence sera principalement consacrée à cette problématique complexe et permettra aux deux gagnantes d’approfondir leurs connaissances dans ce domaine. Au programme, des conférences didactiques et des formations et ateliers de travaux pratiques, un groupe de discussion et des excursions locales viendront en appui des supports pédagogiques. 

 

Haut