Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

L'épizootie d'influenza aviaire ne progresse plus au-delà des pays déjà infectés

Le nombre de pays infectés par le virus H5N1 s'est stabilisé depuis le début du mois de février.

Comme suite aux préconisations scientifiques issues de la conférence organisée à Rome les 3 et 4 février dernier par la FAO, l'OIE et l'OMS, un programme de lutte contre la maladie animale visant à aider les pays infectés à s'en débarrasser est en cours de mise au point. Le contrôle et l'élimination de la source animale du virus sont indispensables pour supprimer le risque potentiel d'épidémie humaine.

Une conférence internationale organisée par l'OIE et la FAO, avec la participation de l'OMS, aura lieu à Bangkok les 26, 27 et 28 février à l'invitation du gouvernement thaïlandais. Cette conférence réunira les chefs vétérinaires nationaux délégués officiels auprès de l'OIE de 22 pays d'Asie et d'une quinzaine de pays d'autres régions du monde.

Des hauts responsables et des experts internationaux de l'OIE et de la FAO présenteront les préconisations relatives aux programmes de lutte et de prévention de l'influenza aviaire chez l'animal, pour la région dans son ensemble et pays par pays, y compris les conditions d'usage de la vaccination, en conformité avec les normes de l'OIE.

De nombreuses organisations internationales et bilatérales désireuses d'apporter leur concours technique et financier à la réalisation et au succès de ces programmes ont déjà répondu positivement à l'invitation qui leur a été faite et participeront activement aux discussions.

Les représentants de l'OMS évoqueront largement, pour leur part, les méthodes et actions de protection et de suivi des populations humaines exposées au virus animal.

Haut