Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Élection du Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE)

La Docteure Monique Eloit, élue ce matin, prendra la direction générale de l’OIE dès le 1er janvier 2016 pour un mandat de cinq ans.


Dre Monique Eloit présentant son programme devant l'Assemblée mondiale des Délégués de l'OIE.

Paris, le 26 mai 2015 – Ce matin, les Délégués nationaux représentant les Pays membres de l’OIE ont procédé à l’élection de la nouvelle directrice générale, à bulletin secret suivant la règle « un pays, une voix ».

La Docteure Monique Eloit, candidate pour la France et les états membres de l’Union européenne, a été élue pour un mandat de cinq ans (2016-2020).

Après trois mandats successifs à la Direction générale de l’OIE, le Dr Bernard Vallat transmettra donc le flambeau à l’actuelle Directrice générale adjointe, le 1er janvier 2016, pour mettre en œuvre le sixième Plan stratégique de l’Organisation qui couvrira la période de son mandat. Basée au Siège de l’OIE à Paris, la Dre Eloit conduira les destinées de l’Organisation en encadrant les équipes du Siège et des 13 Bureaux régionaux et sous-régionaux actuels.

Au cours des quinze dernières années de sa direction, le Docteur Vallat a contribué à l’élargissement du mandat de l’Organisation au bien-être animal, tout en confortant les actions dans les domaines de la santé animale et de la sécurité sanitaire des aliments d’origine animale en phase de production. Il a participé efficacement à la gestion de crises sanitaires mondiales (influenza, fièvre aphteuse). Il a en outre engagé l’OIE à s’investir dans plusieurs nouveaux domaines d’activités visant à améliorer et renforcer la gouvernance des Services vétérinaires, et à développer de nombreux programmes innovants. Parmi ceux-ci, quelques étapes majeures sont à rappeler :

  • L’augmentation considérable du nombre de Pays membres, de Bureaux régionaux et de Centres scientifiques mondiaux de référence, et du budget annuel de l’OIE.
  • La création du Fonds Mondial pour la santé et le bien-être animal de l’OIE (2004) et la mise en place de multiples partenariats avec le secteur privé
  • Le rapprochement opérationnel entre l’OIE et le Codex alimentarius
  • Un catalogue de publications scientifiques d’excellence
  • La rénovation de la diffusion de l’information sanitaire par la création du Système Mondial d’Information Sanitaire WAHIS (2007)
  • L’établissement du processus PVS (Performance des Services Vétérinaires) (2006)
  • La signature de l’alliance tripartite avec l’OMS et la FAO pour concrétiser le concept « One health, Une seule santé » (2011)
  • La participation à la création de « l’alliance mondiale pour l’élevage »
  • Un programme d’harmonisation mondiale des contenus de l’enseignement vétérinaire
  • Le développement du concept de jumelage entre laboratoires
  • La création des points focaux nationaux et la mise en œuvre des programmes de formation régionaux à leur attention
  • Une contribution essentielle à l’éradication de la peste bovine et au lancement du contrôle mondial de la peste des petits ruminants et de la fièvre aphteuse.


A l’issue de l’élection de son successeur, le Dr Vallat a prononcé des paroles bienveillantes envers la nouvelle Directrice générale élue. « La Docteure Monique Eloit qui était déjà à mes côtés lorsque j’étais Chef des Services vétérinaires français dans les années 90 m’a rejoint à l’OIE depuis 2009 comme Directrice général adjointe. Je suis confiant dans le fait qu’elle saura continuer à développer et renforcer cette organisation, avec la collaboration de tous, Délégués nationaux, organisations partenaires, et acteurs de la santé animale et de la santé publique, dans le monde
• afin de promouvoir l’excellence, la transparence et la solidarité
• afin de mettre en œuvre le mandat qui nous est confié de
protéger les animaux, et préserver notre avenir. »


Dr Bernard Vallat, Directeur général de l'OIE depuis 2000, serrant la main de la Dre Monique Eloit, Directrice générale élue ce matin pour un mandat de cinq ans (2016-2020).

La Docteure Monique Eloit, sera la septième Directrice générale de l’OIE. Docteure vétérinaire et inspectrice générale de la santé publique vétérinaire, elle fût successivemeent directrice auprès du Directeur Général de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) puis Chef des Services vétérinaires et Déléguée à l’OIE pour la France avant d’occuper la fonction de Directrice générale adjointe de l’OIE, en charge des affaires administratives, financières, des ressources humaines et des actions régionales.

« Durant ces quinze dernières années, l’OIE s’est considérablement développée et diversifiée, afin de s’adapter aux nouveaux enjeux sanitaires mondiaux et aux évolutions des Services vétérinaires. La légitimité de l’OIE s’est renforcée sur la scène internationale. Ses normes constituent la référence dans la prévention et la lutte contre les maladies animales et pour le bien-être animal, et sont reconnues en tant que telles par l’Organisation mondiale du commerce (OMC) », a déclaré la Dre Monique Eloit suite à son élection.

« Je m’attacherai à accroître la visibilité et les performances de l’OIE, d’une part en renforçant, avec l’implication des Délégués, la maîtrise des maladies animales, y compris les zoonoses, d’autre part en développant de nouveaux partenariats et collaborations dans les domaines de la santé publique et de la sécurité sanitaire des aliments.
J’accorderai un niveau élevé de priorité à l’amélioration du statut sanitaire des élevages tant pour protéger la santé que pour soutenir le développement socio-économique du secteur de l’élevage.
»

Les nouveaux membres de l’ensemble des instances de gouvernance de l’OIE, à savoir du Conseil, des Commissions régionales ainsi que des quatre Commissions spécialisées seront également élus d’ici la fin de la Session générale.

Pour plus d’informations

 

CONFÉRENCE DE PRESSE

Mercredi 27 mai de 13 heures à 13 h 45

Le Dr Bernard Vallat, la Dre Monique Eloit, ainsi que la Présidente de l’Assemblée mondiale des Délégués, Dre Karin Schwabenbauer, accorderont un temps d’échanges privilégié avec les journalistes et répondront aux questions qui leur seront posées, sur les thèmes qui seront abordés durant la Session générale, ainsi que les questions d’actualité.

 

 

Haut