Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Comprendre les relations entre les virus responsables de la grippe humaine et des grippes animales

Afin d’améliorer les vaccins utilisés en médecine humaine et vétérinaire et d’appréhender le risque potentiel de futures transmissions entre espèces, il est fondamental d’évaluer les relations entre les multiple variants des virus de la grippe qui circulent chez les animaux et chez l’homme et de suivre leur évolution relative chez ces hôtes.

 

StripeyAnne sur flickR : The Pig Piper of Ham-lyn©

La dernière réunion du groupe de l’OFFLU sur les virus de la grippe porcine s’était tenue à Minneapolis, aux États-Unis d’Amérique, les 19 et 20 mars 2013. Les échanges avaient abouti à deux conclusions principales.

Caractérisation des relations entre les virus de la grippe humaine et de la grippe porcine

Les données concernant les virus de la grippe qui circulent dans les populations porcines dans le monde ont été publiées mais des efforts complémentaires sont nécessaires pour les compiler et les analyser. Selon le groupe de l’OFFLU, la surveillance et les analyses génétiques fournissent de plus en plus d’éléments scientifiques prouvant que les virus de la grippe humaine saisonnière et leurs variants ont été introduits dans des populations porcines par l’homme et qu’ils continuent de circuler dans plusieurs de ces populations dans le monde. La protéine HA des virus de la grippe porcine joue un rôle clé dans les interactions virus-hôte et dans la sélection des souches vaccinales destinées à l’homme et aux animaux. Or les analyses de cette protéine ont révélé une diversité significative entre les souches qui circulent à l'intérieur d'un même secteur géographique ou d’un secteur à l’autre. La persistance de virus aussi variés chez les porcs sur de longues périodes a des implications importantes pour la sélection des souches vaccinales contre la grippe porcine et pour les critères d’efficacité qui devront être adaptés aux besoins de la région. Ces virus comportent également un risque de réintroduction dans la population humaine.

Cette initiative mondiale exige des efforts supplémentaires pour compiler, analyser et cerner globalement le potentiel des virus humains à se propager aux porcs, et inversement pour évaluer la possibilité que cette espèce soit un réservoir de virus dotés d’un potentiel de pandémie humaine. Ces éléments devront être utilisés pour l’évaluation des risques dans le cadre des plans d’alerte pandémique.

Proposition d’un nouveau système de dénomination des clusters de gènes HA pour désigner les virus de la grippe porcine

Cette nouvelle nomenclature conçue et proposée par le groupe de l’OFFLU sur les virus de la grippe porcine est destinée à créer un langage commun destiné aux secteurs de la santé humaine et animale pour désigner les virus de la grippe porcine à l’échelle mondiale. Ce système permettra d’évaluer les virus selon un ensemble unifié de critères dans toutes les régions du monde et d’appréhender leurs relations génétiques à partir d’un contexte commun. Cette approche aura également une importance pour cibler des groupes de virus afin d’en étudier les propriétés antigéniques et de développer des vaccins efficaces destinés à être utilisés en médecine humaine et vétérinaire.


L’approche proposée est un système de classification phylogénétique distinguant des clusters de virus qui partagent des caractéristiques génétiques communes. Ce système définit par conséquent les relations existant entre les différentes souches virales qui sont en évolution constante. Il permet d’évaluer les relations génétiques non seulement entre les virus de la grippe qui circulent chez les porcs dans différents secteurs géographiques mais aussi entre les virus de la grippe saisonnière touchant l’homme et les porcs.


Le groupe continuera de travailler en utilisant la base de données sur la grippe (fludb.org) afin de fournir les noms des clusters de gènes HA sur la base du nouveau système, dans l’optique des futurs outils de détermination des clusters qui seront à libre disposition sur Internet pour reconnaître les séquences HA des virus porcins.

Le réseau OFFLU

L’OFFLU est un réseau mondial ouvert d’expertise sur les grippes animales, établi conjointement en 2005 par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin de soutenir et coordonner les effort mondiaux visant à prévenir, détecter et contrôler les grippes animales importantes. Des Laboratoires de référence OIE/FAO et des experts mondiaux spécialisés dans toute une série de disciplines en matière de santé animale et humaine prennent part aux discussions. L’OFFLU collabore avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les questions liées à l'interface homme-animaux, notamment sur les plan d’alerte pandémique en vue du développement rapide de vaccins à usage humain.

Le groupe de l’OFFLU sur les virus de la grippe porcine, mis en place en 2010, se réunit annuellement.

 

Haut