Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Evolution de la situation sanitaire à l’égard de l’influenza aviaire

L’OIE suit avec vigilance l’évolution de la situation sanitaire internationale à l’égard de l’influenza aviaire.

Face aux récentes inquiétudes engendrées par l’apparition de foyers en Russie et au Kazakhstan et par le risque de propagation du virus par des oiseaux migrateurs vers d’autres régions du monde, l’OIE rappelle la nécessité d’intensifier la lutte contre la maladie à sa source, c’est-à-dire dans les élevages de volailles des pays contaminés. C’est en effet la meilleure façon de limiter l’extension de la maladie, puis de l’éradiquer et de réduire le risque d’acquisition par le virus incriminé des caractéristiques lui permettant de déclencher une pandémie humaine.

Afin d’appliquer le plus efficacement possible les recommandations adoptées lors de la conférence internationale OIE/OMS/FAO de Kuala Lumpur (07/07/05), l’OIE lance de nouveau un appel à la communauté internationale pour que des fonds suffisants soient dégagés en vue de renforcer les capacités des pays touchés, notamment de leurs services vétérinaires et de leurs laboratoires de diagnostic, la surveillance sanitaire, la mise en œuvre de la vaccination, l’éducation et la formation.

L’OIE invite par ailleurs les pays situés sur le trajet d’oiseaux migrateurs (plus particulièrement ceux du Proche et Moyen-Orient, d’Afrique, du subcontinent indien, d’Océanie et d’Europe) à renforcer la surveillance sanitaire des élevages de volailles et de l’avifaune.

Dans le cadre de l’assistance technique et à la demande du Kazakhstan, l’OIE enverra la semaine prochaine une mission d’experts dans ce pays.

Haut