Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

La Présidente de la FEI S.A.R. la Princesse Haya nommée Ambassadrice de bonne volonté de l’OIE

 

Paris, le 17 septembre 2012 – La Présidente de la FEI Son Altesse Royale la Princesse Haya a été nommée première Ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). La Princesse Haya contribuera à mieux sensibiliser la communauté internationale aux missions et aux activités de l’Organisation.


« Nous sommes très heureux que Son Altesse Royale la Princesse Haya ait généreusement accepté de donner de son temps et de son énergie pour soutenir les objectifs de l’OIE », a déclaré le Docteur Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE.


« J’ai la certitude que la Princesse Haya sera une avocate qui défendra avec beaucoup de conviction nos objectifs qui visent à améliorer la santé et le bien-être des animaux dans le monde. »

S.A.R. la Princesse Haya a déclaré qu’elle était honorée de devenir la première Ambassadrice de bonne volonté de l’OIE. « L’OIE a un rôle crucial dans la définition des normes et des approches permettant d’améliorer la santé animale dans le monde, plus particulièrement en cette période où la planète est confrontée aux défis du changement climatique, de la mondialisation et de la nécessité de nourrir une population sans cesse croissante », a expliqué S.A.R. la Princesse Haya. « Je suis très honorée que l’OIE m’offre cette possibilité de jouer un rôle actif dans le soutien de ses efforts en faveur d’un monde meilleur et plus sain pour nos animaux. »

S.A.R. la Princesse Haya est engagée dans un certain nombre de programmes internationaux de promotion de la solidarité, de l’éducation, de la santé et du sport. Elle-même ancienne athlète internationale en sports équestres, la Princesse est membre du Comité international olympique (CIO) et présidente de la Fédération équestre internationale (FEI).

La santé animale est une composante clé du bien-être animal et un fondement important de la production animale, de la sécurité alimentaire, de la santé publique, de la sécurité sanitaire des aliments et du recul de la pauvreté. De nos jours, un milliard de pauvres dans le monde sont dépendants des animaux pour assurer leur subsistance. En adoptant des normes pour prévenir ou contrôler les maladies animales et éliminer la cruauté envers les animaux, l’OIE contribue au développement durable et à la solidarité dans le monde.

« L’OIE s’efforce de protéger la santé de tous les animaux dans le monde selon des principes universels fondés sur les sciences et les normes, en suivant une approche globale de la santé animale et en recherchant la même voie pour le bien-être des animaux », a poursuivi S.A.R. la Princesse Haya. « Les animaux sont essentiels à de nombreux aspects de la vie humaine et nous donnent des enseignements sur la notion de confiance et la manière de réaliser nos meilleures performances. Les compétitions équestres olympiques et paralympiques 2012 qui se sont tenus à Londres ont mis tout cela en lumière pour des centaines de millions de spectateurs dans le monde. »

L’OIE et la FEI qui partagent de nombreux sujets d’intérêt ont signé un accord de coopération en 2002. En 2011, les deux organisations ont pris l’initiative d’une conférence commune lors des Jeux panaméricains qui se sont tenus au Mexique, en mettant en avant la nécessité de moderniser les textes régissant les déplacements internationaux de chevaux en Amérique du Sud. Cette manifestation s’est achevée sur un accord unanime en faveur d’une série de recommandations initiales. L'OIE et la FEI poursuivent leur collaboration et ont appelé de leurs vœux de nouveaux protocoles applicables aux déplacements des chevaux de compétition dont le niveau de santé et de performances est particulièrement élevé.

En 2005, S.A.R. la Princesse Haya était devenue la première personnalité arabe et la première femme à devenir Ambassadrice de bonne volonté du Programme alimentaire mondial, qui est l’agence d’aide alimentaire des Nations Unies.

En 2007, elle a été nommée Messager de la paix des Nations Unies par le Secrétaire Général Ban Ki-Moon, en reconnaissance de sa longue implication dans la lutte contre la faim et la pauvreté. Elle poursuit son action de soutien aux efforts axés sur la pauvreté, la faim et d’autres urgences mondiales.

S.A.R. la Princesse Haya est la fille de feu le Roi Hussein de Jordanie et de la Reine Alia. Elle réside à Dubaï auprès de son époux, Son Altesse le Cheikh Mohammed ben Rashid Al Maktoum, Vice-Président et Premier Ministre des Émirats arabes unis, émir de Dubaï, avec leurs deux jeunes enfants, Al Jalila et Zayed.

Notes de la rédaction

Site Internet officiel de S.A.R. la Princesse Haya Al Hussein: http://www.princesshaya.net/

Haut