Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

La souche H5N1 isolée en Hongrie est à 99,4 % similaire à celle de 2006

La souche H5N1 du virus de l'influenza aviaire isolée du foyer notifié par la Hongrie est à 99,4 % la même que celle qui a affecté plusieurs pays d'Europe l'an dernier, a confirmé hier le laboratoire de référence de l'OIE pour l'influenza aviaire de Weybridge (Royaume-Uni).

«Cette information nous indique que les caractéristiques génétiques du virus isolé en Hongrie n'ont pas encore subi d'évolution significative», a expliqué le Dr Bernard Vallat, Directeur Général de l'OIE.

Les virus de l'influenza aviaire et ceux de la grippe humaine ont la capacité de muter ou d'échanger du matériel génétique pour créér de nouvelles souches. Dans certaines conditions, ces dernières peuvent s'avérer plus agressives tant pour les animaux que pour l'homme.

Depuis le début de la crise de l'influenza aviaire H5N1 à l'automne 2003, l'OIE plaide en faveur d'une amélioration des mesures de contrôle et de surveillance du virus à sa source animale. Le séquençage et l'échange transparent des prélèvements de virus sont autant d'activités clés pour traquer la moindre évolution génétique du virus et pouvoir déclencher, le cas écheant, à l'échelle mondiale, des mécanismes de réponse rapide appropriés.

Haut