Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Mise en oeuvre du programme du Fond Spécial OIE/Japon sur le Contrôle de l'Influenza Aviaire en Asie

Le programme du Fond Spécial OIE/Japon sur le Contrôle de l'Influenza Aviaire en Asie est maintenant pleinement opérationnel avec le déclenchement des activités de renforcement des capacités en matière d'épidémiologie, de systèmes d'information sur les maladies et de diagnostic dans huit pays d'Asie infectés ou sous la menace du virus de l'influenza aviaire hautement pathogène H5N1: le Vietnam, le Laos, le Cambodge, Myanmar, l'Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande et les Philippines.

Conformément au plan d'action défini par le Fond Spécial OIE/Japon un calendrier d'activités a été confirmé pour 2006 et pour le premier semestre 2007. Ce calendrier prévoit:

  • Le renforcement des capacités des laboratoires en matière de diagnostic avec la fourniture de nouveaux équipements destinés à 17 laboratoires vétérinaires dans les huit pays;
  •  L'amélioration des stratégies de contrôle de l'influenza aviaire hautement pathogène au niveau régional et national par le biais de mises à jour des plans d'urgence nationaux et régionaux;
  • Le développement des systèmes nationaux de partage d'informations sur les maladies animales dans le but de renforcer les mécanismes d'alerte et de réponse rapide;
  • La formation de vétérinaires de terrain et de para-professionnels en matière de diagnostic épidémiologique et de notification des maladies.

L'objectif global du projet, supervisé par le siège central de l'OIE, sa Représentation Régionale pour l'Asie basée à Tokyo (Japon) et sa Représentation Sous-Régionale pour l'Asie du Sud Est de Bangkok (Thaïlande), est de contrôler l'influenza aviaire hautement pathogène à sa source animale et de réduire les risques de propagation aux autres pays ou régions. Il est financé par une subvention de 7, 698,794 millions de dollars attribuée à l'OIE par le gouvernement japonais en avril 2006.

Haut