Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Communiqué OMC, OIE, OMS et FAO sur le virus A/H1N1

Quatre organisations soulignent que les produits du porc, manipulés selon les bonnes pratiques d'hygiène, ne constituent pas une source d'infection

2 mai 2009, Rome  - La déclaration ci-après a été publiée conjointement, ce jour, par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Face à la propagation de l’influenza A/H1N1 et des inquiétudes croissantes suscitées par une éventuelle présence de ce virus chez les porcins et par la sécurité sanitaire du porc et des produits à base de porc, nous soulignons que le porc et les produits du porc, manipulés conformément aux bonnes pratiques d’hygiène recommandées par l’OMS, la FAO, la Commission du Codex Alimentarius et l’OIE, ne constituent pas une source d’infection.

A ce jour, il n’y a aucune preuve que le virus soit transmis par les aliments. Le Code sanitaire pour les animaux terrestres de l’OIE ne justifie donc pas pour le moment l’imposition de mesures à l’égard du commerce international de porcs ou de produits dérivés.

Il est toutefois important que les autorités vétérinaires collaborent avec leurs homologues la santé publique pour déceler tout signe de maladie inhabituelle dans les cheptels porcins pouvant avoir des liens suspects avec les cas d’influenza A/H1N1 chez l’homme. 

Haut