Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) célèbre la Journée Vétérinaire Mondiale 2016

À l’occasion de la Journée vétérinaire mondiale, l’OIE rend hommage au rôle crucial que jouent les vétérinaires dans la protection de la santé mondiale. L’événement s’intéresse cette année aux opportunités qui s’offrent aux vétérinaires de poursuivre leur formation pour approfondir leur expertise des sujets liés au concept « Une seule santé ». Il encourage pour cela la collaboration avec le secteur de la santé humaine dans la prise en charge d’enjeux tels que les maladies zoonotiques, la sécurité alimentaire ou la résistance aux antimicrobiens.
Tout au long de la journée, partout dans le monde, lumière sera faite sur les nombreuses facettes des activités conduites par les vétérinaires pour améliorer la santé animale et le bien-être des animaux, et par là-même, la santé humaine.

THÈME 2016

LA FORMATION CONTINUE DANS L’OPTIQUE « UNE SEULE SANTÉ »

Paris, le 30 avril 2016 - Bien plus que garants de la santé des animaux, les vétérinaires se placent au cœur de la relation homme-animal si importante pour notre futur à tous, tant pour notre santé, que pour notre bien-être social et environnemental.

À notre époque, qui est celle de la mondialisation, l’émergence ou la réapparition de phénomènes sanitaires imprévus s’accélère. On estime que cinq nouvelles maladies infectieuses humaines apparaissent chaque année, trois d’entre elles étant zoonotiques. L’épidémie récente d’Ébola, tout comme les trop nombreux décès humains causés chaque année par la rage, nous rappellent sans cesse la force des liens existant entre la santé des humains, des animaux, et l’environnement et donc la nécessité d’adopter des approches multisectorielles, notamment illustrées à travers le concept « Une seule santé ».


En protégeant la santé et le bien-être animal, les vétérinaires contribuent à préserver la santé humaine.

Chaque pays dépend des performances de ses Services vétérinaires nationaux, dans leurs composantes publique et privée, non seulement pour permettre un contrôle efficace des maladies, mais encore pour prendre en compte les enjeux de sécurité alimentaire, ainsi que pour maîtriser les risques de catastrophe sanitaire de toute nature. Il est donc indispensable que la profession soit bien formée à se saisir des défis de santé publique de demain. 



La détection précoce des maladies et infections à leur source animale peut empêcher leur transmission à l’homme.
Au sein de la chaîne alimentaire, par exemple, les vétérinaires tiennent une place centrale, de la fourche à la fourchette.

 

 

 

 

 



Étant donné que la profession et les sciences vétérinaires évoluent de manière constante, la formation continue est indispensable pour permettre aux vétérinaires de tenir leurs connaissances à jour au regard des dernières évolutions, compétences et nouvelles technologies nécessaires à un contrôle efficace des risques sanitaires à leur source animale.

L’éducation vétérinaire est un sujet cher à l’OIE, qui organise sa 4e Conférence mondiale sur le sujet en juin prochain, dans le but de poursuivre l’amélioration de la qualité de la profession vétérinaire dans le monde.

 

PRIX 2016 DE LA JOURNÉE VÉTÉRINAIRE MONDIALE

Ce prix récompensera la meilleure contribution de la profession vétérinaire au thème de la Journée vétérinaire mondiale, lors de la Cérémonie d’ouverture de la 84e Session générale de l’OIE qui se tiendra à Paris (France), le 22 mai 2016.


Comment participer ? Toutes les informations sont
ici.

Candidatures acceptées jusqu’au 10 mai 2016.

Haut

FBoomporn.com (fboom.me) - Download Porn FileBoom