Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Mission du Dr Bernard Vallat, Directeur général de l'OIE, en Syrie et au Liban

Le Docteur Bernard Vallat s’est d’abord rendu en Syrie à l’invitation des autorités de ce Pays Membre de l’OIE pour une visite officielle de trois jours.

Il s’est entretenu avec Son Excellence Adel Safar, Ministre de l’agriculture et de la réforme agraire et avec le Représentant de la Syrie auprès de l’OIE, le Docteur George Khoury, faisant le point sur les excellentes relations entre la Syrie et l’OIE ainsi que sur les politiques sanitaires conduites par la Syrie et les Pays Membres rattachés à la Commission régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient (CRMO).

La volonté commune de la Syrie et de l’OIE visant à renforcer la Représentation régionale de l’OIE pour le Moyen-Orient (RRMO) sise à Beyrouth (Liban) a été réaffirmée.

Le Directeur général a salué la volonté manifestée par les autorités syriennes de renforcer et moderniser les Services Vétérinaires et la législation nationale relative à la lutte contre les maladies animales.

Il a souligné la nécessité pour la CRMO de renforcer encore sa communauté scientifique vétérinaire, afin de disposer de Laboratoires de référence vétérinaires reconnus par l’OIE et ses Pays Membres et de participer plus activement aux discussions préparatoires à l’adoption des normes et lignes directrices par l’OIE. Il a réitéré sa disponibilité pour apporter tout son appui à cette démarche.

Le Docteur Vallat s’est ensuite rendu au Liban où il a d’abord eu l’honneur d’être reçu par son Excellence Rafik Al-Hariri, Premier Ministre. Les discussions ont porté notamment sur l’avenir de la RRMO, à laquelle Son Excellence le Premier Ministre a confirmé son soutien ferme et durable.

Le Docteur Vallat a ensuite rencontré le Délégué du Liban auprès de l’OIE, le Docteur Mansour Kassab, Membre de la Commission administrative de l’OIE, puis Monsieur le Directeur général de l’Agriculture et le Représentant régional de l’OIE pour le Moyen-Orient, le Docteur Ghazi Yehia.

Les discussions, très positives, ont porté sur le soutien du Liban à la RRMO et à ses programmes d’actions régionales, sur les excellentes relations bilatérales Liban-OIE ainsi que sur les politiques nationales en matière de production animales et de sécurité sanitaire animale et alimentaire.

Toutes ces avancées permettront à l’OIE de réorienter efficacement les modalités de son soutien aux politiques sanitaires décidées par la Syrie, le Liban et la CRMO.

Haut