Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Conférence mondiale de New Delhi sur la prévention et le contrôle de l’influenza aviaire: les stratégies de l’OIE s’avèrent adaptées et efficaces

Paris, 3 décembre 2007 - Tandis que la communauté internationale se prépare à la troisième conférence mondiale sur l’influenza aviaire hautement pathogène à virus H5N1, organisée à New Delhi (Inde), l’OIE confirme son approche stratégique pour faire face à la crise.

Soixante pays ont déjà signalé une infection à H5N1 entre 2003 et 2007. En décembre 2006, plus de 200 millions de volailles avaient été abattues ou étaient mortes de la maladie. Selon l’Organisation mondiale de la santé , l’infection a déjà fait 206 victimes humaines dans le monde. L’OIE maintient ses stratégies élaborées et publiées conjointement avec l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), et présentées lors de la première conférence internationale sur l’influenza aviaire hautement pathogène à H5N1, à Genève, en 2005 :

  • contrer la maladie à sa source animale;
  • renforcer la gouvernance des Services vétérinaires nationaux dans le monde ;
  • développer, entre autres actions clés, la capacité d’alerte précoce et de réponse rapide des Services vétérinaires en présence d’un foyer, sachant que cette stratégie est applicable à toute maladie animale majeure, y compris aux zoonoses, et pas seulement à l’influenza aviaire hautement pathogène à H5N1;
  • favoriser une collaboration plus étroite entre les autorités nationales et internationales chargées de la santé animale et humaine ;
  • mettre en place une banque de vaccins contre l’influenza aviaire hautement pathogène à H5N1 pour les pays en développement.

2003-2007: quatre années d’intervention mondiale

Pendant les 4 années de crise mondiale provoquée par l’influenza aviaire hautement pathogène à H5N1, les stratégies de l’OIE ont porté leurs fruits, et la communauté internationale en a reconnu la pertinence. L’OIE peut se prévaloir des actions suivantes:

  • Un plan mondial pour l’évaluation de la performance des Services vétérinaires est en cours. À ce jour, 42 missions nationales ont été conduites à l’aide de l’outil PVS de l’OIE. Au total, 105 missions PVS seront finalisées fin 2009, si les financements demandés sont disponibles. Les résultats des évaluations sont utilisés pour analyser les points faibles et identifier les investissements prioritaires pour les pays concernés.
  • Bamako (Mali) et Bangkok (Thaïlande) hébergent à présent les premiers centres régionaux intégrés OIE/FAO de santé animale. Ces centres coordonnent et harmonisent des programmes de renforcement des capacités ainsi que des stratégies de surveillance et d’évaluation de la lutte contre l’influenza aviaire au niveau régional.
  • De plus en plus, les pays développent des mécanismes de compensation. Ceux-ci facilitent la notification des cas de maladie au premier niveau, c’est-à-dire à celui des éleveurs, et permettent de maîtriser rapidement les foyers à leur source première.
  • Plusieurs pays africains ont reçu plus de 23 500 000 vaccins grâce à la banque de vaccins H5N1 de l’OIE, avec le soutien de partenaires tels que l’Union Africaine, la Commission européenne et l'Agence canadienne de développement international (ACDI).

Une initiative de jumelage entre des Laboratoires de référence de l’OIE et des laboratoires de pays en développement ou en transition a été lancée; 12 dossiers sont déjà en cours de traitement.

«Toutes les activités de l’OIE visent à développer et à sécuriser la gouvernance des mécanismes nationaux de santé animale», a déclaré le Docteur Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE. «L’influenza aviaire hautement pathogène à H5N1 est un paradoxe car, tout en étant une menace mondiale, cette maladie représente aussi l’opportunité de développer et d’améliorer la gouvernance des Services vétérinaires nationaux dans le monde pour faire face aux futures crises sanitaires», a-t-il ajouté.

Haut

Casting X - CastingXHard X: Gonzo, Anal, DP, Hardcore Porn Network