Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Informations non officielles relatives à l'influenza aviaire chez le porc

L'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) a pris connaissance de l'information émanant d'un scientifique de la République populaire de Chine concernant des porcs infectés par le virus H5N1 de l'influenza aviaire, responsable des foyers de cette maladie affectant actuellement les volailles en Asie.

L'OIE a en conséquence demandé des compléments d'information aux autorités chinoises, qui travaillent en étroite collaboration avec l'OIE en matière d'échange d'information scientifique sur les maladies animales. Les autorités chinoises ont confirmé à l'OIE que depuis la dernière apparition des cas d'influenza aviaire chez les volailles en Chine, un programme de surveillance épidémiologique avait été mis en place et que plus de 1,1 million de prélèvements effectués sur des oiseaux et des porcs avaient été analysés. Aucune infection n'a ainsi été mise en évidence jusqu'à présent chez les porcs.

Les porcs sont reconnus comme étant susceptibles d'être infectés par le virus de l'influenza aviaire et l'isolement du virus H5N1 dans cette espèce sans signe clinique indique seulement à ce stade que ces animaux ont été en contact avec le virus.

Dans les circonstances actuelles, l'OIE recommande aux pays touchés par l'influenza aviaire de surveiller attentivement les porcs en contact avec les volailles infectées et d'abattre ceux dont l'infection avec le virus de l'influenza aviaire est avérée.

L'OIE suit avec attention la situation relative à l'infection des animaux par l'influenza aviaire et travaille en étroite collaboration avec la FAO et l'OMS pour évaluer les possibilités d'une infection humaine par le virus H5N1.

Haut