Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

L'OIE juge préoccupants les foyers de fièvre de la Vallée du Rift en Afrique

Les foyers récents de fièvre de la Vallée du Rift survenus au Kenya témoignent des conséquences désastreuses que la présence non maîtrisée d'une zoonose (maladie animale transmissible à l'homme) peut avoir pour les pays affectés. Depuis l'apparition de la maladie au début du mois de décembre 2006, des milliers d'animaux (bovins, ovins, caprins et camélidés) et plus de 220 personnes (d'après des données l'Organisation mondiale de la santé) ont été touchés par le virus.

La fièvre de la Vallée du Rift aurait provoqué plus de 100 décès parmi la population et menace le bétail de plusieurs milliers d'éleveurs. La maladie peut rapidement se disséminer en Somalie, un pays dévasté par la guerre et déjà confronté à d'autres urgences humanitaires

D'autres pays dans la région sont également menacés, faisant redouter une grave crise sanitaire dans toute la Corne d'Afrique.

L'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) suit de près l'évolution de la situation. Le Center for Disease Control (CDC) – Centre collaborateur de l'OIE pour la santé publique vétérinaire – prête un soutien actif aux autorités nationales confrontées à cette crise zoonotique.

A la lumière de cette nouvelle alerte de santé animale, l'OIE est déterminée à poursuivre ses initiatives de renforcement des Services vétérinaires partout dans le monde. L'OIE rappelle à la communauté internationale que seuls des Services vétérinaires efficaces sont en mesure de déclencher les mécanismes appropriés de détection précoce et de réponse rapide en cas de foyers de maladie animale émergente ou réémergente, et de prévenir ainsi des crises sanitaires majeures.

Informations générales sur la fièvre de la Vallée du Rift

La fièvre de la Vallée du Rift est une maladie virale aiguë pouvant affecter gravement diverses espèces d'animaux domestiques (tels que les buffles, les camélidés, les bovins, les caprins et les ovins) ainsi que l'homme.

La fièvre de la Vallée du Rift est surtout présente dans les pays d'Afrique sub-saharienne et à Madagascar.

De nombreuses espèces de moustiques agissent en tant que vecteur du virus, celui-ci étant généralement plus actif durant les années très pluvieuses avec une prolifération conséquente des populations de moustiques.

L'homme est très susceptible au virus de la fièvre de la Vallée du Rift. La transmission se fait par la piqûre de moustiques porteurs, par le contact avec le sang, d'autres fluides organiques ou de tissus d'animaux infectés ou encore par ingestion de viande non cuite ou de lait cru provenant d'animaux infectés. Les personnes travaillant dans les abattoirs, les laboratoires et les hôpitaux sont des populations à risque.

Haut