Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Le Directeur général de l’OIE s’est exprimé en ouverture de la conférence de remise du Prix Prince Mahidol 2013

Un monde uni contre les maladies infectieuses : des solutions multisectorielles

Bangkok, le 2 février 2013 – Le Docteur Bernard Vallat, Directeur général l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), a prononcé un discours, au nom de l’alliance Tripartie constituée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l’OIE, en ouverture de la prestigieuse conférence de remise du Prix Prince Mahidol 2013, tenue à Bangkok, en Thaïlande, du 28 janvier au 2 février 2013.

Cette année, la conférence était consacrée aux échanges d’information et au débat : « Un monde uni contre les maladies infectieuses : des solutions multisectorielles ». Le Docteur Vallat a plaidé en faveur d'une collaboration et d'une coordination multisectorielles renforcées aux niveaux national, régional et international.

Dans le contexte de la mondialisation des mouvements de personnes, de biens et d’animaux, les points de contact qui se multiplient entre les hommes, les animaux et des écosystèmes créent autant d'opportunités de propagation mondiale des maladies infectieuses.

Étant donné que plus de 60% des agents pathogènes qui affectent l'homme proviennent des animaux, la meilleure approche pour déjouer les dangers biologiques potentiels est la prévention et la prise en charge plus actives des maladies infectieuses à leur source animale.

Le Docteur Vallat a notamment déclaré : « Il est surprenant que de nombreux pays consacrent une partie non négligeable de leurs faibles ressources à traiter principalement des infections humaines et négligent de réserver un budget à la prévention, moins onéreuse, des maladies zoonotiques à leur source animale. » Il a également mis en garde contre la possibilité d’utiliser certains agents pathogènes des animaux comme armes biologiques.

La Fondation du Prix Prince Mahidol a été établie en 1992 pour commémorer le 100e anniversaire de la naissance de Son Altesse Royale. Le Prix Prince Mahidol est remis chaque année par Sa Majesté le Roi de Thaïlande à une ou plusieurs personnes ou institutions pour des réalisations et/ou des recherches exceptionnelles ayant un impact global sur la médecine et la santé publique.

More information

Haut