Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

L’OIE publie sa stratégie pour lutter contre l’antibiorésistance chez les animaux

La santé et le bien-être animal dépendent de la disponibilité, de l’efficacité et de l’usage approprié de produits antimicrobiens de qualité. L’OIE publie aujourd’hui sa Stratégie sur l’antibiorésistance et l’usage prudent des agents antimicrobiens pour lutter contre la menace représentée par l’antibiorésistance.

Paris, le 17 novembre 2016 – Les Services vétérinaires jouent un rôle essentiel dans le combat contre le danger croissant de la résistance antimicrobienne (RAM) et dans la promotion d’une gestion et d’un usage prudents des produits antimicrobiens chez les animaux, comme expliqué dans la Stratégie de l’OIE sur l’antibiorésistance publiée aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Organisation internationale de référence dans l’établissement de normes relatives à la santé animale, y compris pour les zoonoses, l’OIE travaille avec ses 180 Pays Membres pour lutter contre l’antibiorésistance, notamment grâce l’élaboration d’une large gamme de normes internationales spécifiques.

La stratégie RAM de l’OIE comporte quatre objectifs principaux et détaille les actions en place et en cours d’élaboration visant à assister les Pays Membres dans la prévention de l’antibiorésistance. Ces objectifs visent à :

  • Améliorer la sensibilisation et la compréhension du phénomène de la RAM ;
  • Renforcer les connaissances au sujet de la RAM par la surveillance et la recherche
  • Encourager la bonne gouvernance et le renforcement des capacités
  • Favoriser la mise en œuvre des normes internationales


Dans le cadre de sa stratégie RAM, l’OIE est en cours d’élaboration d’une base de données destinée à mettre en place une surveillance mondiale de l’usage des agents antimicrobiens chez les animaux. Cette base de données est conçue pour :

  • Réaliser le suivi des types de produits antimicrobiens et de leur utilisation
  • Mesurer les tendances dans le temps
  • Faire la carte des profils d’utilisation et de la circulation des antimicrobiens au niveau mondial
  • Évaluer la qualité et la validité des produits antimicrobiens en circulation


L’antibiorésistance survient quand les microorganismes causant les maladies cessent de répondre aux médicaments et traitements qui étaient auparavant efficaces contre eux. Animaux et humains peuvent tomber malades ou mourir de maladies courantes quand les médicaments censés les guérir ne font plus effet.

Lors de la 83e Assemblée générale de l’OIE en 2015, l’ensemble des 180 Pays Membres de l’OIE s’est engagé à lutter contre l’antibiorésistance et à faire la promotion d’un usage prudent des agents antimicrobiens chez les animaux par le biais de la Résolution 26.

L’OIE travaille de concert avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin de coordonner les stratégies de lutte contre l’antibiorésistance chez les humains et les animaux.

Liens utiles :

Haut