Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Recherche du réservoir animal éventuel du SRAS - Mission conjointe OMS, OIE et FAO en Chine

Mission conjointe OMS, OIE et FAO en Chine

Août 2003 - Une mission conjointe de l'OMS et du Gouvernement de la Chine, appuyée par l'OIE et la FAO, a eu lieu en Chine du 10 au 22 août 2003 sur le thème du " Réservoir animal éventuel du coronavirus du SRAS et les risques associés de transmission vers l'homme ".

La mission était composée de 15 experts, 8 scientifiques internationaux et 7 scientifiques nationaux et était appuyée par le bureau Chine de l'OMS, avec l'accord des autorités chinoises.

L'OIE était représenté par le Dr. François Moutou, spécialiste en épidémiologie et en zoologie.

Le but de la mission d'experts était d'aider le gouvernement chinois à faire le point sur les recherches effectuées à ce jour et à identifier les domaines où des recherches plus approfondies sont encore nécessaires.

Parmi les recommandations formulées par l'équipe d'experts figurent, notamment, la nécessité d'un renforcement de la réglementation nationale dans les domaines de l'élevage, du commerce et de la consommation des animaux sauvages, ainsi que d'un suivi sérologique plus strict et plus étendu du virus du SRAS tant chez les animaux domestiques et sauvages que chez les humains. Afin de contrôler le virus, il est en effet fondamental d'établir comment ce dernier a pu, si c'est vraiment le cas, franchir la barrière des espèces. La standardisation des méthodes de diagnostic utilisées en Chine pour les animaux est également à réaliser rapidement.

La mission a enfin rappelé que la communication et la coordination des efforts de recherche tant au niveau international que national constituent des éléments essentiels pour faire progresser les connaissances dans ce domaine essentiel que constitue le lien entre les maladies animales et humaines.

Pour sa part, l'OIE se félicite du renforcement continu de la collaboration entre les communautés scientifiques médicales et vétérinaires en vue de mieux garantir la santé publique.

Haut