Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Déclaration de Doha: les organisations signataires vont de l'avant

Rome, novembre 2003 - La Déclaration de Doha, en novembre 2001, constituait l'engagement formel pris par les Hauts responsables de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Banque mondiale et l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour appuyer les pays en développement et en transition dans le domaine des normes sanitaires.

Le dispositif du "Standards and Trade Development Facility" (STDF), créé en 2002 à la suite de ces engagements, vise à permettre aux pays en développement de mieux participer au commerce mondial en se conformant aux Accords Sanitaires et Phytosanitaires (Accords SPS).

Le Directeur général de l'OIE a participé au groupe de travail qui s'est réuni à Rome les 12 et 13 novembre 2003 pour coordonner les activités d'assistance technique menées en commun par les organisations signataires de la déclaration de Doha dans le cadre du STDF.

"Les résultats de ce groupe de travail sont prometteurs" affirme le Dr. Vallat. "Le dispositif du STDF permet à présent de concrétiser plusieurs projets. En 2004, les ressources qui sont en voie d'affectation aideront les pays en développement membres de l'OMC et de l'OIE à tirer profit des accords SPS, en se conformant aux normes internationales dans le domaine vétérinaire. L'accès de leurs produits aux marchés régionaux et internationaux sera alors favorisé", a-t-il ajouté.

Haut