Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

L'OIE engagé dans la dernière étape avant la confirmation officielle de l'éradication de la peste bovine dans le monde

Seuls 16 pays et quelques territoires non indépendants dans le monde doivent encore obtenir la reconnaissance de leur statut officiel par l'OIE avant de pouvoir déclarer la peste bovine éradiquée, première maladie animale vaincue par l'action de l'homme dans l'histoire

Paris, 17 juin 2010 – L'OIE se rapproche à grand pas de l'objectif de vote par ses Membres de la liste officielle finale des pays et territoires qui seront reconnus indemnes de peste bovine : en 2011, l'OIE et la FAO devraient déclarer la maladie officiellement éradiquée de la planète. 

« Il ne reste que 16 pays pour qui les dossiers d'évaluation pour le statut indemne de la peste bovine sont encore en cours, la Russie étant un des nouveaux pays officiellement rajouté à la liste des pays approuvée par l'Assemblée Mondiale des Délégués le 25 Mai dernier », a indiqué le Directeur général de l'OIE, le Dr Bernard Vallat.

Grâce à la précieuse collaboration avec la FAO et avec l'appui important de donateurs tels que la Commission Européenne , qui a réalisé depuis des décennies des investissements considérables en appui aux pays infectés, l'OIE a reconnu à ce jour 176 pays et territoires indemnes de la peste bovine dans le monde, une première dans l'histoire de la reconnaissance officielle par cette organisation des statuts (sanitaires) des pays.

Les Délégués nationaux de l'OIE réunis en Assemblée mondiale du 23-28 mai 2010 ont salué les résultats accomplis par l'OIE en tant qu'organisation mondiale de référence pour la reconnaissance officielle du statut sanitaire des pays pour les maladies animales prioritaires. ;

« Les critères d'évaluation des demandes de reconnaissance officielle par les pays sont réexaminés par l'OIE au regard des plus récentes avancées scientifiques sur la connaissance des maladies concernées » a rappelé le Dr Bernard Vallat.

Une fois éradiqué, le virus de la peste bovine sera conservé dans un nombre restreint de laboratoires nationaux et internationaux dument répertoriés. La FAO et l'OIE se penchent d'ores et déjà sur la préparation, l'adoption et la mise en œuvre de recommandations et de lignes directrices pour le confinement du virus à des fins de recherche, tout en respectant les mesures de biosécurité appropriées. Les Délégués des pays membres de l'OIE ont déjà adopté une résolution en ce sens lors de la dernière Assemblée mondiale.

Informations complémentaires :

Statuts sanitaires officiels de Membres OIE : STATUTS_FR_FS.pdf

La peste bovine : RINDERPEST-FR.pdf

Haut