Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Unique au monde, le réseau d’expertise scientifique de l’OIE est prêt à affronter les défis à venir dans le domaine de la santé et du bien-être des animaux

3e Conférence mondiale des 296 Centres de référence de l’OIE
Incheon-Séoul, Corée (Rép. de)

16 octobre 2014 – La 3e Conférence mondiale des Centres de référence de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) s’est tenue à Incheon-Séoul, en République de Corée, du 14 au 16 octobre 2014. Plus de 300 experts internationaux du réseau scientifique de l'OIE représentaient les 296 Centres de référence que l'Organisation a mis en place dans différentes régions du monde. Ces experts ont réaffirmé leur engagement à diffuser régulièrement les informations scientifiques les plus récentes relevant des activités de l'OIE, et à concourir à l'exactitude et à la rigueur des publications de l'OIE grâce à leurs contributions et à leur participation aux comités de lecture scientifique.

« La nécessité de s’appuyer sur une expertise scientifique et des avis autorisés est de plus en plus prégnante, et notre réseau d'excellence, unique dans le monde, répond de mieux en mieux à ce besoin » a souligné le Docteur Bernard Vallat, Directeur général de l'OIE.

La conférence a permis non seulement de renforcer la mise en réseau des Centres de référence de l'OIE mais encore d'avoir une meilleure connaissance des nouveaux outils d'échange des connaissances. Cette approche est d’une grande utilité pour renforcer les capacités de diagnostic dans le monde et pour améliorer sans relâche la riposte aux menaces sanitaires actuelles et futures. Dans ce contexte, la conférence a lancé une nouvelle stratégie de mise en place d’une plate-forme mondiale de génotypage des agents pathogènes ainsi qu'un nouveau mécanisme de diffusion rapide aux Pays Membres des méthodes de lutte contre les nouvelles maladies.

Le réseau mondial d'expertise de l'OIE s’est considérablement renforcé au cours des années. Sur une base volontaire et sans but lucratif, il soutient les développements et l'excellence scientifique en matière de santé animale, de bien-être des animaux et de santé publique vétérinaire. Il garantit la pertinence scientifique des normes et lignes directrices consacrées aux méthodes de lutte contre les maladies et au bien-être animal dans le monde. Ces textes, adoptées par les 180 Pays Membres de l'OIE, sont reconnus comme des textes de référence internationaux.

À ce jour, ce réseau mondial de l'OIE inclut 247 Laboratoires de référence* qui couvrent 117 maladies dans 38 pays et 49 Centres collaborateurs** qui se consacrent à 46 domaines de compétences différents dans 26 pays. Ces institutions sont sélectionnées sur la base de leur excellence scientifique par les commissions spécialisées élues de l'OIE, puis proposées pour adoption à l’Assemblée Mondiale des Délégués.

« L’amélioration des capacités des laboratoires vétérinaires nationaux et, par là-même, le renforcement de la communauté scientifique vétérinaire, est un levier fondamental pour affronter les défis du futur » a déclaré le Docteur Vallat. « C'est pourquoi l'OIE a mis en place dès 2006 un programme de jumelage entre ses Laboratoires de référence ou Centres collaborateurs existants et des laboratoires candidats. Ce programme permet à un plus grand nombre de Pays Membres de mettre des centres de référence à disposition du réseau de l'OIE et de développer des méthodes de diagnostic biologique mieux adaptées aux différentes régions du monde. »

L'OIE soutient également les laboratoires vétérinaires nationaux grâce à une composante dédiée de la procédure PVS (pour l’évaluation des performances des Services vétérinaires) et à un programme mondial de formation destiné à ses points focaux nationaux chargés des laboratoires.

L’OIE exprime sa reconnaissance aux autorités coréennes et à tous les bailleurs de fonds, donateurs et partenaires qui ont apporté leur précieuse collaboration et leur soutien financier. L’OIE remercie également les intervenants et participants qui ont contribué au succès de l’événement.

Liens relatifs à ce sujet :

 


Centres de référence de l’OIE :

*Les Laboratoires de référence de l’OIE jouent le rôle de centres mondiaux d’expertise pour certains agents pathogènes ou certaines maladies spécifiques.

**Les Centres collaborateurs de l'OIE fonctionnent comme des centres d'expertise internationaux pour la standardisation des techniques ou la diffusion des connaissances dans un domaine de compétences défini (enseignement vétérinaire, épidémiologie, médicaments vétérinaires, sécurité sanitaire des aliments, bien-être animal, etc.).

Haut