Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Le groupe de travail de l'OIE sur le bien-être animal tient sa troisième réunion annuelle - 7-9 décembre 2004

Le Groupe de travail de l'OIE sur le bien-être animal a examiné les rapports des quatre groupes d'experts qui s'étaient réunis plus tôt dans l'année, pour élaborer des projets de normes reposant sur des bases scientifiques et relatives au transport par voie maritime, au transport par voie terrestre, à l'abattage et aux méthodes d'abattage sanitaire à des fins prophylactiques. Le Groupe de travail a étudié les rapports, y compris les recommandations de la première Conférence mondiale sur le bien-être animal, et adressé ses avis et commentaires à la Commission des normes sanitaires pour les animaux terrestres de l'OIE (Commission du Code) pour examen, avant de soumettre ces projets de normes pour adoption à la prochaine Session générale en mai 2005 (l'assemblée générale des représentants des 167 Pays Membres de l'OIE).

Le rapport de ce Groupe de travail, y compris les projets de normes et les rapports des groupes d'experts, sera disponible sur le site web de l'OIE en tant que partie intégrante du rapport de la réunion de la Commission du Code en janvier 2005. Cette Commission, élue par les Pays Membres de l'OIE, a la responsabilité de présenter les normes de l'OIE à la Session générale pour adoption. Les documents seront mis à la disposition de toutes les parties concernées qui seront invitées à adresser directement leurs commentaires à leurs représentants nationaux auprès de l'OIE (Délégués).

Le Groupe de travail a également considéré la possibilité d'améliorer la collaboration de l'OIE en matière de bien-être des animaux avec les autres organisations internationales et ONG concernées. Le Groupe a adressé des recommandations au Directeur général sur comment intégrer dans ses activités les commentaires des parties concernées sans pour autant compromettre le caractère scientifique des normes qui sont élaborées.

Dans son examen du plan de travail pour 2005, le Groupe a également défini une stratégie et des domaines prioritaires pour ses travaux futurs. Parmi ces domaines, le Groupe a recommandé la préparation et la distribution de matériel didactique sur le bien-être animal pour qu'il soit incorporé dans le cursus des écoles vétérinaires du monde entier.

" Nous comptons susciter un vif intérêt des Pays Membres de l'OIE en mai 2005 quand, pour la première fois dans l'histoire, l'ensemble de la communauté internationale prendra l'engagement de soutenir des normes qui visent à protéger les animaux ", a déclaré le Docteur Bernard Vallat, Directeur général de l'OIE. " A l'heure actuelle, l'OIE a déjà fait beaucoup de progrès dans le domaine de la santé animale qui constitue un élément essentiel du bien-être, mais maintenant nous sommes prêts à aller plus loin ", a-t-il rajouté.

Haut