Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias

Portail sur la peste bovine

Éradication mondiale     Qu’est-ce que la peste bovine ?     Programmes d’éradication     Phase de post-éradication   Collaboration internationale     Ressources média

Phase de post-éradication

L’éradication de cette infection pour les animaux d’élevage tout comme pour ceux de la faune sauvage place l’OIE dans une phase de post-éradication présentant de nouveaux défis à relever.

Maintenir le monde libéré de la peste bovine

Bien que le virus de la peste bovine ne circule plus parmi les animaux, des stocks de virus, des vaccins et des produits contenant le virus de la peste bovine sont toujours stockés dans plus de 20 laboratoires de par le monde, principalement pour la production de vaccins, au cas où la maladie réapparaîtrait à la suite d’un accident ou d’un acte de bioterrorisme.

Tant que ces sources potentielles de virus de la peste bovine ne sont pas détruites en toute sécurité ou transférées vers un nombre minimal de structures à niveau de confinement élevé ayant reçu l’approbation de l’OIE et de la FAO, le monde court le risque de voir la maladie ressurgir.

>>>Découvrez la campagne<<<

Engagement de tous les Pays membres

Les 180 Pays membres de l’OIE ont adopté la Résolution de la Session générale de l’OIE de mai 2011, s’engageant ainsi à détruire les virus qui restent ou à les stocker dans un nombre minimal de laboratoires à niveau de confinement élevé ayant fait l’objet d’une approbation, à rester vigilants face à la réapparition de la maladie et à cesser toute activité de recherche n’ayant pas été approuvée.  Une résolution du même ordre a été adoptée en parallèle par la FAO en juin 2011.  L’OIE et la FAO œuvrent afin de garantir que ces actions puissent être appliquées en urgence et totalement pour éviter la récurrence de cette terrible maladie.

L’OIE, en collaboration avec la FAO, s’engage maintenant à définir une gestion fiable et transparente de ce processus avec ses Pays membres.

Désignation des établissements habilités à détenir des produits contenant le virus de la peste bovine 

En mai 2015, lors de la Session générale, l’Assemblée mondiale des Délégués a adopté une résolution désignant les institutions suivantes en tant qu’établissements habilités à détenir des produits contenant le virus de la peste bovine (sous réserve des réévaluations conduites tous les trois ans).

A) Établissements habilités à détenir des produits contenant le virus de la peste bovine, à l’exclusion des stocks de vaccin :

  1. Centre panafricain des vaccins vétérinaires de l’Union africaine (UA-PANVAC), Debre-Zeit, Éthiopie.
  2. High Containment Facilities of Exotic Diseases Research Station, National Institute of Animal Health [Site à haut confinement de la station de recherche sur les maladies exotiques, Institut national de la santé animale], Kodaira, Tokyo, Japon.
  3. USDA-APHIS, Foreign Animal Disease Diagnostic Laboratory (FADDL) [Laboratoire de diagnostic des maladies animales exotiques], Plum Island, New York, États-Unis d'Amérique.
  4. Pirbright Institute, Royaume-Uni.

B) Établissements habilités à détenir uniquement des vaccins préparés contre la peste bovine, des stocks de vaccins et du produit destiné à la production de ces vaccins, à l’exclusion de tout autre usage :

  1. Centre panafricain des vaccins vétérinaires de l'Union africaine (UA-PANVAC), Debre-Zeit, Éthiopie.
  2. Building for Safety Evaluation Research, Production Center for Biologicals; Building for Biologics Research and Development (storage), National Institute of Animal Health [Locaux du département de recherche sur l’évaluation de la sécurité, Centre de production de produits biologiques ; Locaux pour les produits biologiques, la recherche et le développement (stockage), Institut national de la santé animale], Tsukuba, Ibaraki, Japon.

Résolutions de l'OIE

adoptées lors des Sessions générales (SG) de l’OIE


Éradication mondiale     Qu’est-ce que la peste bovine ?     Programmes d’éradication     Phase de post-éradication   Collaboration internationale     Ressources média

Haut