Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

24ème Conférence de la Commission régionale de l'OIE pour l'Europe

Les contrôles vétérinaires doivent être renforcés, y compris aux postes de contrôles frontaliers et d’importation pour maîtriser la propagation des maladies animales



Astana, le 24 septembre 2010 – L’évolution de la peste porcine africaine dans la région a démontré que les postes de contrôles frontaliers et d’importation pouvaient représenter un maillon faible dans le contrôle des maladies animales au niveau régional, ont conclu les participants à la 24ème Conférence de la Commission régionale de l'OIE pour l'Europe (Astana, Kazakhstan; 20-24 septembre 2010).

“La Conférence a reconnu que les Services vétérinaires, travaillant dans le cadre d'une chaîne de commande nationale appropriée, jouent un rôle majeur aux postes de contrôles frontaliers et d’importation ; ce constat doit trouver un écho fort chez les gouvernements car toute faiblesse dans ce domaine transforme les pays en passoire à microbes,” a expliqué le Dr Bernard Vallat, Directeur général de l'OIE.

Des améliorations dans l’échange d’informations, la coopération internationale et le renforcement de ressources humaines affectées aux postes de contrôles frontaliers et d’importation sont nécessaires dans toute la région ; le Dr Vallat a commenté: “il est également important d'aider les pays à l’origine des foyers à renforcer leurs capacités, de manière à ce qu'ils cessent d'être un réservoir d'agents pathogènes pour les autres”.

Il a été recommandé aux Pays membres d'appliquer un système de contrôles vétérinaires s'étendant également aux cargaisons non-commerciales, aux animaux de compagnie et, en particulier, au contrôle et à l'élimination dans des conditions appropriées des déchets alimentaires provenant des moyens de transport internationaux.

Les participants à la Conférence ont également demandé que l'OIE réexamine ses normes concernant l'importation, le transit et l'exportation, afin d'inclure dorénavant les règles applicables aux contrôles vétérinaires aux frontières dans les zones exclues des inspections des douanes (comme les zones franches, les ports francs, les entrepôts francs, etc.).

La peste porcine africaine affecte les pays du Caucase et la Fédération de Russie

La Conférence a dressé le bilan de la propagation dans la région de la peste porcine africaine, maladie hautement contagieuse des porcs, avec des foyers confirmés dans différents pays du Caucase. “Les mécanismes de prévention susceptibles d'aider à contenir la peste porcine africaine, ou d'ailleurs n'importe quelle autre maladie infectieuse, doivent être améliorés dans plusieurs pays de la région,” a constaté le Directeur général de l'OIE, le Dr Bernard Vallat.

L'analyse de la situation faite au cours de la Conférence souligne différents facteurs qui peuvent être à l'origine de la propagation récente de la maladie. Les stratégies de contrôle doivent s'appuyer sur des Services vétérinaires efficaces qui répondent aux normes de qualité de l'OIE. Elles doivent inclure des plans d'urgence qui :

  • tiennent compte des variations régionales dans les pratiques d'élevage,
  • ciblent les règles d'hygiène, <//font>
  • imposent des contrôles plus stricts sur les déplacements et,
  • facilitent les dédommagements financiers versés aux propriétaires d'animaux, permettant de procéder à l’abattage décent des animaux infectés et en contact, ce qui, en l'absence de vaccin, est reconnu comme mesure la plus efficace qui soit pour éradiquer la peste porcine africaine. 
     

L'OIE continuera à aider sans relâche les Pays membres à renforcer la gouvernance de leurs systèmes de santé animale.

 

La Conférence a été aimablement accueillie par le gouvernement du Kazakhstan. M. Karim Kazhymkanovich Masimov, Premier Ministre du Kazakhstan, a ouvert la Conférence, qui était présidée par le Dr Saktash Hasenov, vice-ministre de l’Agriculture, avec le soutien du Siège de l'OIE et de la Représentation régionale de l'OIE pour l'Europe.

Parmi les participants à la conférence, on comptait de hauts responsables gouvernementaux des Pays membres de l'OIE ainsi que des Organisations nationales, régionales et mondiales, parmi lesquelles l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture.

Informations de référence

La peste porcine africaine : http://www.oie.int/eng/ressources/ASF-EN.pdf

Prévention et contrôle des maladies animales : http://www.oie.int/eng/ressources/P&C_EN_FS.pdf

Haut