Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Signature d’un accord de coopération et d’assistance financière entre l’OIE et la Food and Drug Administration américaine (FDA)

Paris, 3 décembre 2010 -   L’Agence nationale des États-Unis Food and Drug Administration (FDA) et l’OIE ont signé un accord pour soutenir les activités de normalisation et de renforcement des capacités à l’échelle internationale. Selon les termes de l’accord, le renforcement des normes et lignes directrices internationales est reconnu comme un préalable indispensable à l’élaboration et à la mise en œuvre effective de législations nationales efficaces et adaptées pour couvrir les aspects concernant notamment dans le domaine des médicaments vétérinaires, leur enregistrement, le contrôle qualité, la distribution, le contrôle des quantités produites et leur mode d’utilisation finale.

Cet appui financier, qui permettra à l’OIE de développer et de renforcer des coopérations régionales et mondiales, contribuera aussi à la préparation et à la mise en application de lignes directrices visant à harmoniser le cadre réglementaire des Membres de l’OIE. Ces activités renforceront les capacités des points focaux nationaux de l’OIE chargés des produits vétérinaires et encourageront les pays à doter leurs services et laboratoires vétérinaires des moyens humains et financiers nécessaires pour qu’ils assurent, entre autres, une application correcte des normes et des lignes directrices de l’OIE s’appliquant aux produits vétérinaires et à leur contrôle.

« L’objectif est de promouvoir l’harmonisation des procédures d’enregistrement, la distribution et l’utilisation prudente des médicaments vétérinaires sous le contrôle des services vétérinaires aux niveaux national, régional et mondial, afin de préserver la santé animale et d’assurer la sécurité sanitaire des aliments d’origine animale » a déclaré le Docteur Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE. « Le contrôle des maladies animales est primordial pour garantir la sécurité alimentaire et la sécurité sanitaire des aliments au niveau mondial ; l’utilisation rationnelle des produits vétérinaires joue un rôle clé dans la réalisation de cet objectif si important » a-t-il ajouté.

La signature de cet accord témoigne également de l’engagement de donateurs et d’agences nationales à encourager les efforts déployés par l’OIE pour améliorer la gouvernance vétérinaire par l’élaboration et la mise en œuvre à l’échelle mondiale de normes internationales harmonisées en collaboration avec d’autres organisations comme le VICH (Coopération internationale sur l’harmonisation des exigences techniques s’appliquant à l’enregistrement des médicaments vétérinaires) et les agences concernées des Nations Unies.

 

 

 

Haut