Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

La Commission scientifique de l’OIE maintient le statut de risque négligeable du Brésil pour l’ESB mais recommande une surveillance rigoureuse

Paris, le 11 février 2013 – Lors de sa dernière réunion biannuelle, du 4 au 8 février 2013, la Commission scientifique de l’OIE pour les maladies animales a traité, entre autres sujets, de l’apparition du premier cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) au Brésil.

Une Délégation de ce pays a exposé la séquence des événements qui ont conduit à la notification de ce cas d’ESB à l’OIE. Après des échanges approfondis, la Commission a décidé, conformément aux normes du Code sanitaire de l’OIE pour les animaux terrestres, de ne pas retirer au Brésil son statut de pays « à risque négligeable » d’ESB.

La Commission a affirmé que la détection de ce cas unique d’ESB ne constituait pas un risque pour la santé animale ou publique du pays ni de ses partenaires commerciaux, notamment parce que l’animal malade a été détruit et qu’aucune partie de  cet animal n’est entrée dans la chaîne alimentaire humaine ou animale.

La Commission a cependant déploré qu’un délai considérable se soit écoulé avant que le Brésil n’envoie des prélèvements à un Laboratoire de référence de l’OIE en vue du diagnostic de confirmation. La Commission a par conséquent estimé que des informations plus détaillées étaient nécessaires sur les procédures en place pour l’analyse des prélèvements et sur l’amélioration du système de surveillance appliqué par le Brésil, afin de pouvoir suivre la bonne application des dispositions du Code sanitaire pour les animaux terrestres  et de maintenir durablement son statut officiel en matière d’ESB.

Lors de sa prochaine réunion, en septembre 2013, la Commission examinera les informations complémentaires attendues du Brésil.

 

Haut