Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

L’OIE lance l’Interface WAHIS-Wild

Une nouvelle application regroupant et présentant des informations sur les maladies des animaux sauvages

Paris, le 2 janvier 2014 – L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) annonce le lancement d’une nouvelle application web dénommée Interface WAHIS-Wild, disponible à partir de son site web. Cette interface ne fait référence qu’à des informations sur les maladies des animaux sauvages ne figurant pas sur la Liste de l’OIE, recueillies annuellement de manière volontaire par les Pays Membres.

L'une des missions principales de l'OIE est de garantir la transparence de la situation zoosanitaire mondiale, en particulier à travers l’obligation légale de tous les Pays Membres de déclarer les cas chez les animaux domestiques et chez les animaux sauvages des 116 maladies regroupées sur la liste officielle de l’OIE. Ces notifications permettent d’améliorer la santé animale et de garantir la sécurité du commerce international sans avoir à instaurer des barrières sanitaires injustifiées. Depuis 2005, l’information sur les maladies de la Liste de l’OIE chez les animaux domestiques et chez les animaux sauvages est disponible à travers l’interface du Système mondial d’information sanitaire, WAHID.

Néanmoins, afin de protéger la santé des animaux et de l’homme, les maladies émergentes et ré-émergentes ne figurant pas sur la Liste de l’OIE doivent également être surveillées, que ce soit chez les animaux domestiques ou chez les animaux sauvages. L’OIE a d’ailleurs été un précurseur en reconnaissant l’importance d’avoir une connaissance globale de la situation sanitaire chez les animaux sauvages, qui peuvent s’avérer être des réservoirs, hôtes ou victimes de certaines maladies. En conséquence, une procédure de surveillance spécifique dédiée à la faune sauvage a été définie par un Groupe de travail composé d’experts de différents Pays Membres. 53 maladies infectieuses et non-infectieuses, ne figurant pas sur la Liste de l’OIE, ont été sélectionnées par les experts de l’OIE comme des maladies à surveiller en priorité, en raison de leur importance à la fois pour les animaux sauvages et pour les systèmes d’alerte précoce, afin de protéger la santé de l’homme et celle des animaux.

A partir de 1993, ces données ont été recueillies par les Pays Membres qui souhaitaient y participer, au début annuellement et tous les semestres depuis 2008. En 2012, le questionnaire utilisé pour la collecte de ces informations a été remplacé par une première application de notification en ligne intégrée dans la nouvelle version du Système mondial d’information sanitaire, WAHIS.

L’Interface WAHIS-Wild  permet désormais la consultation publique de ces informations sur les maladies des animaux sauvages ne figurant pas sur la Liste de l’OIE. Les maladies de la liste officielle de l’OIE, même si elles affectent les animaux sauvages, ne seront pas visibles sur cette interface. En revanche, elles seront toujours consultables à partir de l’interface principale de WAHIS, appelée WAHID.

Les données, ayant trait aux maladies ne figurant pas sur la Liste de l’OIE et communiquées sur une base volontaire, ne sont en aucun cas publiées sur l’Interface WAHIS-Wild à des fins de politiques de commerce international. Cependant, la connaissance des maladies des animaux sauvages peut s’avérer essentielle pour l’épidémiologie des différents pathogènes.

MOTS CLÉS

L’Interface WAHIS-Wild est :

  • disponible à http://www.oie.int/wahiswild 
  • uniquement dédiée aux animaux sauvages
  • composée de données sur 53 maladies infectieuses et non-infectieuses ne figurant pas sur la Liste de l’OIE
  • organisée en 5 sections principales : information par pays, informations sanitaires, statistiques descriptives, liens utiles, événements à venir
  • accessible dans les trois langues officielles de l’OIE : anglais, espagnol et français.


Les informations concernant les notifications immédiates et les événements épidémiologiques exceptionnels sur les maladies de la Liste de l’OIE chez les animaux domestiques et sauvages continuent d’être disponibles à partir de l’Interface principale de WAHIS, appelée WAHID,
www.oie.int/wahid.

 

Haut