Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Santé animale dans le monde > Le Système Mondial d'Information Sanitaire > Exercices de simulation

Exercice de simulation : Fièvre aphteuse en République tchèque

Le Docteur Milan Malena, Chef des Services Vétérinaires, Service d’Etat des affaires vétérinaires de la République tchèque, Ministère de l’agriculture, Prague, a informé l’OIE qu’un exercice de simulation de terrain de fièvre aphteuse (FA) se déroulera dans la municipalité de Kvĕtušin, dans la région de Bohême-du-Sud, République tchèque du 12 au 13 juin 2012.

L’objectif principal de cet exercice de simulation est de s’entrainer sur les mesures d’urgence à prendre en cas de suspicion et de confirmation d’un foyer de FA et de mettre en pratique le plan d’urgence zoosanitaire et le manuel opérationnel dans les domaines suivants :

1. Suspicion de FA

  • mesures empêchant la propagation de la maladie à partir de l’exploitation
  • inspection et examen clinique des animaux sensibles
  • prélèvement du nombre approprié d’échantillons de qualité pour l’examen en laboratoire
  • transport des échantillons vers le laboratoire
  • préparation de cartes détaillées montrant tous les établissements de l’exploitation et identification de toutes les activités effectuées dans chaque unité
  • recensement de tous les animaux vivants d’espèces différentes dans l’exploitation
  • recensement des animaux malades et morts de l’exploitation
  • enquête épidémiologique
  • déclaration de suspicion de FA

 

2. Confirmation de FA

  • notification du foyer de FA
  • évaluation des animaux
  • abattage des animaux
  • élimination des carcasses, des produits et des déchets d’origine animale
  • finalisation de l’enquête épidémiologique
  • nettoyage et désinfection des équipements et bâtiments contaminés
  • recensement de toutes les exploitations sensibles localisées dans un rayon de 3 et de 10 km de la ferme infectée
  • établissement d’un programme de surveillance et restrictions des déplacements de personnes et d’animaux aux alentours de la zone atteinte
  • établissement d’un centre de crise local
  • notification aux vétérinaires privés, fermiers possédant des animaux sensibles et aux transporteurs d’animaux dans la région
  • mise en place de mesures de lutte dans les exploitations, les abattoirs et les usines laitières
  • traçage de tous les animaux sensibles et produits d’animaux sensibles durant les derniers 21 jours
  • établissement de la liste des produits provenant d’animaux sensibles considérés comme sains pour le commerce international
  • enquête épidémiologique de la source de l’infection et analyse du risque et schéma de propagation de la maladie

 

L’exercice se focalisera sur la coopération entre les vétérinaires privés, les vétérinaires officiels, les autorités vétérinaires régionales, le Service vétérinaire militaire et les équipes du Système de Sauvetage Intégré.

****************
Service de l’Information sanitaire
Organisation mondiale de la santé animale (OIE)
information.dept@oie.int

Haut