Plus personne

ne doit mourir de la
rage
Une personne décède de rage toutes les quinze minutes dans le monde. C’est le triste bilan encore constaté aujourd’hui. Chaque année, la rage tue près de 60 000 personnes, majoritairement des enfants dans les pays en développement. Pourtant, elle peut être éliminée. Plus de 95 % des cas humains de rage sont dus à des morsures de chiens infectés, et contrairement à de nombreuses autres maladies, nous disposons de tous les outils nécessaires pour l’éradiquer. C’est pourquoi chaque mort de plus est une victime de trop.
Qu’est-ce que la rage ?
Près de 60 000 morts par an dans le monde
Encore 2/3 des pays du monde touchés
Plus de 95 % des cas humains de rage sont dus à des morsures de chiens
Pourtant, près de 100 % des cas de rage humains peuvent être évités
éradiquer la rage canine pour qu’il n’y ait plus de cas humains
Vacciner au moins 70 % des chiens
Un coût environ 10 fois moins élevé que celui de la prophylaxie humaine
Les Organisations Internationales se mobilisent
Un engagement commun FAO/OIE/OMS
Banques régionales de vaccins de l’OIE
Un “Livre Blanc” pour le contrôle de la Rage
Vous aussi, agissez
Participez à la Journée Mondiale de lutte contre la rage
Partagez l’information
© OIE Organisation Mondiale de la Santé Animale - photo : © K. Hampson