Ce que nous faisons

Garantir la transparence de la situation des maladies animales dans le monde, collecter, analyser et diffuser l’information scientifique vétérinaire, apporter son expertise et stimuler la solidarité internationale pour contrôler les maladies animales, garantir la sécurité du commerce mondial en élaborant des normes sanitaires pour les échanges internationaux des animaux et de leurs produits, promouvoir le cadre juridique et les ressources des Services Vétérinaires, Mieux garantir la sécurité sanitaire des aliments et promouvoir le bien-être animal en utilisant une approche scientifique.

Santé et bien-être animal

L’une des missions de l’OIE est de garantir la transparence et améliorer la connaissance de la situation sanitaire mondiale. Parmi les obligations formelles des Pays Membres de l’OIE figure la nécessité de soumettre des informations sur la situation relative aux maladies animales – y compris les zoonoses sévissant sur leur territoire – dans les meilleurs délais et de façon transparente. Une liste unique des maladies des animaux terrestres et aquatiques à notifier à l’OIE a été établie dans ce but et afin de remplir le mandat qui lui a été assigné à cet égard, l’OIE a créé et gère le Système mondial d’information sanitaire (WAHIS) qui est couplé à l’interface de WAHIS offrant des informations sur les 117 maladies listées pour 2021.

©OIE/H.Bader
©OIE/H.Bader

Normes

Dans le contexte actuel tendant à la mondialisation, les mesures zoosanitaires visant à faciliter le commerce international des animaux et des produits d’origine animale sans faire courir aucun risque à la santé publique et à la santé animale et sans imposer des restrictions commerciales injustifiées, gagnent de l’importance. Fort de cette constatation, l’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (Accord SPS) incite les membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à fonder leurs mesures sanitaires sur les normes, lignes directrices et recommandations à vocation internationale lorsqu’elles existent.

©OIE/Maurine_Tric
©OIE/Maurine_Tric

Initiatives mondiales

Le contrôle dès leur source animale, de tous les pathogènes zoonotiques, c’est-à-dire transmissibles de l’animal à l’homme et vice-versa, est la solution la plus efficace et la plus économique pour protéger l’homme. Par conséquent, la protection de la santé publique doit passer par l’élaboration de stratégies mondiales de prévention et de contrôle des pathogènes, coordonnées à l’interface homme-animal-écosystèmes et applicables aux échelles mondiale, régionale et nationale grâce à la mise en place de politiques adaptées.