Normes

NORMES INTERNATIONALES

Dans le contexte actuel tendant à la mondialisation, les mesures zoosanitaires visant à faciliter le commerce international des animaux et des produits d’origine animale sans faire courir de risque à la santé publique et à la santé animale et sans imposer de restrictions commerciales injustifiées, gagnent en importance. Fort de cette constatation, l’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (Accord SPS) incite les membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à fonder leurs mesures sanitaires sur les normes, lignes directrices et recommandations à vocation internationale lorsqu’elles existent. L’OIE est l’organisation de référence pour l’OMC en matière de normes relatives à la santé animale et aux zoonoses.

Les normes internationales de l’OIE comprennent le Code sanitaire pour les animaux aquatiques, le Code sanitaire pour les animaux terrestres, le Manuel des tests de diagnostic pour les animaux aquatiques et le Manuel des tests de diagnostic et des vaccins pour les animaux terrestres. Les normes sont fondées sur les informations scientifiques et techniques les plus récentes.

Le Code sanitaire pour les animaux aquatiques, publié pour la première fois en 1995, fournit des normes pour l’amélioration de la santé et du bien-être des animaux aquatiques dans le monde entier. Ces normes doivent être utilisées par les Services de santé des animaux aquatiques pour mettre en place des mesures de prévention, de détection précoce, de déclaration et de contrôle des agents pathogènes chez les animaux aquatiques (amphibiens, crustacés, poissons et mollusques). La mise en œuvre des recommandations du Code aquatique garantit la sécurité du commerce international des animaux aquatiques et de leurs produits dérivés.

Le Code sanitaire pour les animaux terrestres, publié pour la première fois en 1968, fournit des normes pour l’amélioration de la santé et du bien-être des animaux terrestres et de la santé publique vétérinaire dans le monde entier. Ces normes doivent être utilisées par les Services vétérinaires pour mettre en place des mesures de détection précoce, de déclaration et de contrôle des agents pathogènes, y compris les agents zoonotiques, et prévenir leur propagation. La mise en œuvre des recommandations du Code terrestre protège la santé et le bien-être des animaux et garantit la sécurité des échanges internationaux d’animaux et de produits d’origine animale.

Le Manuel des tests de diagnostic pour les animaux aquatiques, publié pour la première fois en 1995, fournit une approche normalisée du diagnostic des maladies énumérées dans le Code aquatique, afin de contribuer à l’amélioration de la santé des animaux aquatiques dans le monde entier et de faciliter la certification sanitaire pour le commerce des animaux aquatiques et de leurs produits. Une nouvelle édition est publiée tous les 4 ans, mais tous les chapitres mis à jour ou nouvellement adoptés par l’Assemblée mondiale, entre deux publications, sont disponibles sur la version en ligne.

Le Manuel des tests de diagnostic et des vaccins pour les animaux terrestres, publié pour la première fois en 1989, fournit une approche normalisée du diagnostic des maladies énumérées dans le Code terrestre, afin de contribuer à l’amélioration de la santé animale dans le monde entier et de faciliter la certification sanitaire pour le commerce des animaux et de leurs produits. Il fournit également des méthodes de diagnostic en laboratoire reconnues au niveau international et des exigences pour la production et le contrôle des vaccins et autres produits biologiques.

Qu’est-ce que les Normes internationales de l’OIE ?
Normes internationales de l’OIE : Protéger les animaux, préserver notre avenir
Normes internationales de l’OIE : La clé de l’amélioration de la santé et du bien-être animal
Normes internationales de l’OIE : La clé de l’amélioration de la santé et du bien-être des animaux aquatiques

Suivez les liens ci-dessous pour accéder aux Codes et Manuels en ligne ; pour en savoir plus sur le processus d’établissement des normes par lequel les Normes internationales de l’OIE sont développées et révisées ; et pour découvrir l’Observatoire, qui explore comment les normes sont mises en œuvre par ses Membres.