fake hub hd sexy hub Female domination private4k.com

Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Expertise scientifique  > Informations spécifiques et recommandations > Questions et réponses sur le COVID-19

Portail COVID-19

Groupes d'experts et lignes directrices

Dans le cadre du Système de gestion des incidents de l’OIE, plusieurs groupes ad hoc d’experts ont été mis en place.

Groupe de travail permanent

Groupes ad hoc

 

Faune sauvage

COVID-19 et l’interface humain-animal-écosystème

Sécurité du commerce des animaux et des produits d’origine animale

 

Conseille dans les enquêtes sur le rôle possible des animaux
comme réservoir du SARS-CoV-2 et dans la transmission des zoonoses

 

Groupe consultatif sur les laboratoires de santé animale

Groupe consultatif sur la surveillance de la santé animale

Objectif

Informe et conseille l'OIE sur tous les problèmes sanitaires liés aux animaux sauvages, qu'ils soient à l'état sauvage ou en captivité

Développe des considérations de haut niveau pour les tests de diagnostic des échantillons humains pour le virus SARS-CoV-2 dans les laboratoires vétérinaires, pour soutenir la réponse de la santé publique à la pandémie

Développe une considération de haut niveau basée sur les preuves scientifiques disponibles de l'infection par le SRAS-CoV-2 chez les animaux

Surveille les nouvelles connaissances relatives au SARS-CoV-2 qui peuvent avoir une incidence sur les risques pour la santé humaine ou la santé animale associés au commerce international d'animaux ou de produits d'origine animale

Ressources disponibles à ce jour

Déclaration Groupe de travail de l’OIE sur la faune sauvage, avril 2020

Lignes directrices sur l’appui des laboratoires vétérinaires à la réponse de santé publique au COVID-19

Considérations relatives à l'échantillonnage, aux tests et à la déclaration du SARS-CoV-2 chez les animaux

Considérations sur l'application de mesures sanitaires pour le commerce international liées au Covid-19


En janvier, sous la direction du Groupe de travail de l'OIE sur la faune sauvage, l'OIE a mobilisé un groupe d'experts pour fournir des conseils scientifiques et élaborer des lignes directrices sur une série de sujets liés aux aspects de l'interface humain-animal-écosystèmes du COVID-19. Il s'agit notamment d'identifier les priorités de recherche, de communiquer les résultats des recherches en cours sur les animaux, d'élaborer des avis scientifiques sur les implications du COVID-19 pour la santé animale et la santé publique vétérinaire, et de fournir des conseils pratiques aux Services vétérinaires. Par la suite, un groupe d'experts a été créé pour évaluer les risques et les implications du COVID-19 pour la sécurité du commerce des animaux et des produits d'origine animale.

L'OIE a élaboré des lignes directrices de haut niveau sur l'analyse des échantillons humains pour le COVID-19 dans les laboratoires vétérinaires afin d'aider les services de santé publique à répondre à la demande extraordinaire de tests, qui a été un aspect essentiel de la réponse à la pandémie dans de nombreux pays.

Suite à une infection humaine généralisée, plusieurs espèces d'animaux ont également été infectées par le SRAS-CoV-2. En plus d'assurer la diffusion internationale d'informations officiellement approuvées sur ces événements, l'OIE a élaboré des orientations sur la justification des tests sur les animaux afin de soutenir l'évaluation et la gestion des risques pour la santé publique et animale.

Bien que le commerce international ait été fortement remis en question, l'OIE a appelé les pays à ne pas prendre de restrictions sanitaires liées au COVID-19 à moins qu'il n'y ait une justification scientifique pour le faire, basée sur une évaluation des risques. Il est en effet crucial de faciliter le commerce sûr des animaux et des produits d'origine animale, conformément aux normes de l'OIE, pour éviter l'interruption des chaînes alimentaires pour les populations les plus vulnérables.

En avril, reconnaissant l'origine possible du SARS-CoV-2 dans la faune sauvage et citant plusieurs autres épisodes récents de transmission de la maladie à l'interface humain-animal-écosystèmes, le Groupe de travail de l'OIE sur la faune sauvage a publié une déclaration sur le commerce des animaux sauvages et les maladies zoonotiques émergentes. Cette déclaration souligne que plusieurs maladies récentes, dont le SRAS et le virus Ebola, ont provoqué de graves crises socio-économiques à la suite d'épisodes de transmission liés au commerce d'animaux sauvages mal réglementé. Le commerce des animaux sauvages est très complexe et comporte à la fois des risques et des avantages. Il est donc nécessaire d'appuyer une utilisation légale, durable et responsable des animaux sauvages en fournissant des lignes directrices, des normes et des outils d'évaluation et de gestion des risques solides. Le groupe de travail sur la faune sauvage a demandé que des mesures soient prises pour réduire le risque de futurs épisodes de transmission tout en favorisant le bien-être et la biodiversité.

Se tournant vers l'avenir, l'OIE a lancé un programme de travail ambitieux en consultation avec son Groupe de travail sur la faune sauvage, ses membres et ses partenaires internationaux. L'objectif du programme de gestion de la santé de la faune sauvage est de réduire et de gérer les risques d'épisodes de transmission entre la faune sauvage, le bétail et l'homme, tout en assurant la protection de la biodiversité. Bien que l'origine du virus à l'origine du COVID-19 n'ait pas encore été confirmée, on soupçonne fortement qu'il provient de la faune sauvage. L'OIE travaille sur de nouveaux développements pour accroître les bonnes pratiques dans le commerce des animaux sauvages et faciliter la mise en œuvre de systèmes intégrés de surveillance de la faune sauvage, ainsi que pour améliorer, grâce à la recherche, les connaissances sur les virus circulant chez les animaux sauvages. Ce travail vise à produire de nouvelles lignes directrices, et si nécessaire des normes internationales, qui couvriront le transport, la capture, l'élevage, la commercialisation et la consommation d'animaux sauvages, et à sensibiliser aux meilleures pratiques.

L'OIE s'engage à communiquer en temps utile à la communauté internationale des informations scientifiques vérifiées, au fur et à mesure que de nouvelles connaissances apparaitront.

Nos experts en parlent

Dr William B. Karesh, USA

Groupe de travail | Faune sauvage

Dr Misheck Mulumba, Afrique du Sud

Groupe ad hoc | Le COVID-19 et l'interface humain-animal

Dr Cristóbal Zepeda, USA

Groupe ad hoc | Le COVID-19 et la sécurité des échanges commerciaux d'animaux et de produits d'origine animale

Prof. Ann Cullinane, Ireland

Groupe consultatif | Le COVID-19 et les laboratoires de santé animale

 

Résultats des réunions d’experts


Le Groupe ad hoc de l'OIE sur le COVID-19 et l'interface humain-animal a tenu l'OIE informée des enquêtes sur le rôle potentiel des animaux et d'autres questions pertinentes. Pour le compte-rendu des consultations avec le Groupe, veuillez consulter :

 

Autres ressources

Haut