Lesotho : Rénover les installations vétérinaires pour prévenir la rage chez les chiens

Maseru (Lesotho) Septembre 2016

L’accès à des installations vétérinaires de qualité est essentiel pour contrôler la rage dans les pays affectés. Cela permet de mieux gérer les populations de chiens, de les vacciner et de sensibiliser leurs propriétaires à cette maladie.

Dans les pays où la rage continue de sévir, les campagnes de vaccination de masse des chiens représentent le moyen le plus économique de contrôle de la maladie.En effet, vacciner 70 % des chiens dans les zones à risque permettrait d’éradiquer la rage.

En 2016, l’OIE a financé la rénovation d’une clinique vétérinaire publique et de chenils au Lesotho afin d’aider les autorités dans la mise en œuvre de leurs campagnes de vaccination.

Afin d’accroître son soutien à ses Pays membres de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), l’OIE achèvera la rénovation d’un autre établissement rénové à Maputo (Mozambique) lors de la Journée mondiale contre la rage, le 28 septembre 2017.