fake hub hd sexy hub Female domination private4k.com

Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

Les pays continuent de soutenir le suivi sans relâche de l'utilisation des agents antimicrobiens dans le secteur animal

Ce jour, l'OIE annonce la publication du Quatrième Rapport annuel sur les agents antimicrobiens destinés à être utilisés chez les animaux. Via ce rapport, nous sommes en mesure de mieux comprendre les modes d'utilisation des agents antimicrobiens à l'échelle mondiale et de constater les progrès réalisés par les pays vers un usage prudent et responsable.

 

Paris, France, 24 février 2020 – Le présent Rapport annuel marque quatre années de collecte des données et de collaboration étroite entre l'OIE et ses Pays membres. Les efforts déployés par le secteur de la santé animale pour s'assurer que les agents antimicrobiens soient utilisés de manière responsable sont fondamentaux. Ils ont influé sur le développement d'une base de données qui contribue aux systèmes de surveillance et de suivi nationaux et mondiaux de l'utilisation des antimicrobiens dans le secteur animal avec une précision accrue.

Un total de 153 pays a participé à ce quatrième cycle de collecte de données, apportant la preuve d'un suivi national assidu dans toutes les régions. Une augmentation du niveau d'implication des pays en mesure de fournir des données quantitatives a été observée. Les données contenues dans ce Quatrième Rapport annuel démontrent l'engagement des pays à fournir des ensembles de données toujours plus précis, qui puissent être utilisés comme informations de base à partir desquelles il est possible d'optimiser l'utilisation responsable des agents antimicrobiens, tels que l'étalonnage des indicateurs des plans d'action nationaux.

« Le développement d'une Base de données solide visant à améliorer la compréhension de l'utilisation des antimicrobiens chez les animaux à l'échelle mondiale est un des objectifs de l'actuelle Stratégie de l'OIE pour combattre la résistance aux antimicrobiens », a insisté la Dre Monique Eloit, Directrice générale de l'OIE. « De plus, une collaboration efficace avec les Pays membres ainsi que l'amélioration des capacités nationales nécessaires pour enregistrer et suivre l'utilisation des antimicrobiens, ont eu un impact positif sur l'alimentation de la base de données. C'est par le suivi que les pays sont en mesure d'établir des informations de base sur l'utilisation des antimicrobiens, de mesurer les progrès et d'évaluer l'impact des cadres réglementaires pour montrer comment les antimicrobiens sont utilisés avec prudence. L'engagement à effectuer ce suivi pris par l'OIE et nos Pays membres via leurs Plans d'action nationaux sur l'antibiorésistance est inestimable pour la collecte des données issues du secteur de la santé animale. »

Au niveau national, le Rapport annuel observe la mise en œuvre de Plans d'action nationaux sur la Résistance aux antimicrobiens qui font de la capacité nationale en matière d'enregistrement et de suivi des quantités d'agents antimicrobiens une priorité. Effectuer ce suivi permet aux pays de conserver des informations de base sur l'usage d'antimicrobiens, mesurer leurs progrès et évaluer l'impact des cadres règlementaires afin de montrer que les antimicrobiens sont utilisés prudemment.

« Depuis 2015, nous répondons aux questionnaires, en partenariat avec des entités privées qui représentent l'industrie de la santé animale au Brésil.  Il y a eu des progrès majeurs en termes de qualité des données soumises au fil des ans », a partagé le Dr Geraldo Marcos de Moraes, directeur du Département de santé animale et délégué de l'OIE. « Compte tenu de son importance, la structuration du suivi des données d'utilisation a été incluse dans notre plan d'action national, de sorte que les informations obtenues sont utilisées par le gouvernement brésilien, pour contribuer à l'évaluation et à la gestion des risques liés à la résistance aux antimicrobiens. »

De plus, la surveillance et le suivi des données sur l'usage des antimicrobiens au niveau national ont prouvé leur importance et leur utilité à l'échelle mondiale via des rapports de suivi tels que le Cadre tripartite dynamique de suivi et d'évaluation (en anglais) du Plan d'action mondial pour combattre la résistance aux antimicrobiens et le Rapport du Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies sur la résistance aux agents antimicrobiens.

Tandis que le Quatrième Rapport annuel délivre une analyse et permet une meilleure compréhension du contexte régional et mondial de l'usage des agents antimicrobiens dans le secteur animal, il est à noter que le renforcement des capacités conduit par l'OIE est une autre remarquable réussite. À ce jour, 265 représentants des organisations et bureaux au niveau national, régional et mondial ont reçu une formation sur la Base de données lors d'ateliers spécifiques dont la visée était de soutenir les pays dans l'optimisation de leurs systèmes de collecte des données.

La Dre Rozanah Asmah Abd Samad, Directeur adjoint de la Division de la biosécurité et de la gestion des mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) du département des services vétérinaires de Malaisie, a déclaré que « la Malaisie a beaucoup gagné dans les activités menées en collaboration avec l'OIE, en acquérant des connaissances, de l'expérience et des réseaux. De nombreuses initiatives nationales ont été présentées aux parties prenantes et aux industries pour améliorer l'utilisation responsable et prudente des produits vétérinaires, comme le plan d'action « Une seule santé » sur la RAM. »

C'est grâce à l'engagement de nos Pays membres que l'OIE a pu créer une base de données solide sur les agents antimicrobiens destinés à être utilisés chez les animaux. Ce Quatrième Rapport annuel est le fruit du travail acharné des tous les acteurs impliqués. Il témoigne d'une sensibilisation en hausse et garantit de meilleures pratiques pour optimiser l'utilisation responsable et prudente des antimicrobiens, et contenir l'antibiorésistance.


Ressources

 Contacts Presse

 

Haut