Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Pour les médias > Communiqués de presse

L’OIE et l’AMV célèbrent ensemble la Journée vétérinaire mondiale 2017

À l’occasion de la Journée vétérinaire mondiale, l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Association mondiale vétérinaire (AMV) rendent hommage au rôle crucial joué par les vétérinaires dans la lutte contre l’antibiorésistance. L’édition 2017 met l’accent sur les initiatives que la profession peut prendre afin de préserver l’efficacité des traitements antimicrobiens, qui sont des ressources indispensables pour la protection de la santé humaine, mais aussi de la santé et du bien-être des animaux. Tout au long de la journée et dans le monde entier, les nombreuses initiatives prises par les vétérinaires pour sensibiliser à cette question essentielle seront sous le feu des projecteurs.

THÈME 2017

L’ANTIBIORÉSISTANCE  - DE LA PRISE DE CONSCIENCE À L’ACTION

 

Paris/Bruxelles, le 29 avril 2017 – La disponibilité et l’usage des médicaments antimicrobiens ont transformé la pratique des médecines humaine et vétérinaire. Des infections, autrefois mortelles, peuvent être soignées, et le recours aux agents antimicrobiens a fait progresser la santé au niveau mondial tout comme la santé animale, qui est une composante indispensable du bien-être des animaux, de la sécurité alimentaire et de la sécurité sanitaire des aliments..

Garantir l’efficacité de ces médicaments vitaux, tout comme leur disponibilité, en vue d’une utilisation humaine et vétérinaire est fondamental pour préserver notre avenir. Néanmoins, l’abus et le mauvais usage de ces substances ont considérablement accéléré l’apparition d’organismes résistants aux antimicrobiens chez les humains, les animaux et dans les écosystèmes.

Lors de son Assemblée générale, en septembre 2016, l’Organisation des Nations Unies a reconnu que : « La résistance aux agents antimicrobiens réduit notre capacité à protéger la santé des animaux et, par conséquent, menace la sécurité et la viabilité de la production alimentaire et agricole

Les praticiens jouent une rôle clé dans la lutte contre l’antibiorésistance : ils sont les interlocuteurs directs des paraprofessionnels vétérinaires, ainsi que des éleveurs et des propriétaires d’animaux, et peuvent être à l’origine d’un changement durable des comportements, afin que les agents antimicrobiens soient utilisés de manière responsable et prudente.

« En supervisant l’usage des agents antimicrobiens, en dispensant un avis professionnel aux éleveurs et aux propriétaires d’animaux et en collaborant avec le secteur de la santé humaine, les vétérinaires jouent un rôle majeur dans le combat contre la menace croissante que représente l’antibiorésistance. Ils sont les premiers à pouvoir encourager le recours à des pratiques d’hygiène fiables dans les élevages et la mise en œuvre de stratégies de vaccination adaptées », a souligné la Dre Monique Éloit, Directrice générale de l’OIE. « Ils ont la responsabilité de sensibiliser les éleveurs et les propriétaires d’animaux à l’usage prudent des antibiotiques et ces actions s’appuient, au niveau mondial, sur la Stratégie mondiale de l’OIE sur la résistance aux agents antimicrobiens. »

 


« La disponibilité et l'utilisation des antimicrobiens sont essentiels pour assurer la bonne santé et le bien-être des animaux ainsi que des personnes», a déclaré la Dre René Carlson, Présidente de l’AMV. « Après des années de sensibilisation aux dangers de l'utilisation abusive des antimicrobiens, il est temps que nous reconnaissions les actions que les organisations du monde entier ont prises pour promouvoir l'utilisation responsable des antimicrobiens chez les animaux et les personnes et ce afin de prévenir le développement ultérieur de la résistance aux antimicrobiens et l'élimination appropriée des antimicrobiens pour protéger notre environnement, comme nos cours d'eau et nos océans. Cette question relève de l’approche « Une seule santé » pour laquelle chaque prestataire de soins, qu’il agisse dans le cadre de la santé humaine ou vétérinaire, doit assumer sa part de responsabilité. »

 


Faites connaître les activités que vous avez organisées à l’occasion de cette journée ou au cours de cette année et vous remporterez peut-être le Prix 2017 de la Journée vétérinaire mondiale !

Le concours est ouvert à toutes les associations membres de l’AMV, seules ou en coopération avec tout autre organisme sélectionné.
Le nom de l’association lauréate du Prix 2017 sera révélé lors de la Cérémonie d’ouverture de la 85e Session générale de l’OIE, qui se tiendra à Paris (France) le 21 mai 2017. Son prix lui sera remis lors du Congrès mondial vétérinaire à Incheon (Corée du Sud) du 27 au 31 août 2017.


Comment participer?

Date limite de participation : 10 mai 2017

Liens utiles :

Haut