Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Santé animale dans le monde > Le Système Mondial d'Information Sanitaire > Exercices de simulation

Exercice de simulation : Menace de terrorisme biologique - Fièvre aphteuse en Espagne

Le Docteur Valentín Almansa, Directeur général de la sécurité sanitaire des produits agricoles, Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, a informé l’OIE  à propos d’un exercice de simulation de terrain associant le concept de menace de terrorisme biologique avec une suspicion d’introduction du virus de la fièvre aphteuse (FA) dans une ferme. Il se déroulera les 26 et 27 Octobre 2016.

Cet exercice, auquel participeront les Services vétérinaires du Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement (MAGRAMA) et des Communautés autonomes, les Forces de sécurité de l’État (Police nationale et Garde civile) et l’Unité de gestion du Réseau des laboratoires d'alerte biologique (RE-LAB) avec le laboratoire impliqué, a pour objectif global d'évaluer les mécanismes de coordination interinstitutionnels afin de faire face aux situations d'urgence de menaces de terrorisme biologique dans le domaine de la santé animale et de former les personnes qui ont des fonctions de prise de décision et de mise en œuvre des actions en réponse aux situations de crise, ainsi que d’examiner et de vérifier les plans d'intervention zoosanitaire nationaux et ceux des Communautés autonomes contre la maladie, la capacité de réponse des laboratoires concernés et les mesures de lutte face à la suspicion d'un foyer de fièvre aphteuse en Espagne.

Les objectifs spécifiques de cet exercice sont d'évaluer les points suivants :

  • L’action des Forces de sécurité de l'État contre la menace du bioterrorisme.
  • La pertinence et la rapidité de la communication des risques par les parties prenantes en lien avec l’Unité de gestion du réseau des laboratoires d'alerte biologique impliqués dans la réponse.
  • La communication et l’expédition appropriée des échantillons au Laboratoire national de référence et leur traitement ultérieur.
  • La coordination et la réponse du MAGRAMA et de la Communauté autonome concernée face à la suspicion d'un foyer de fièvre aphteuse en Espagne.
  • Le fonctionnement et l'efficacité des plans d’intervention zoosanitaire contre la fièvre aphteuse.
  • La capacité des Services vétérinaires du MAGRAMA et de la Communauté autonome  à gérer une suspicion de fièvre aphteuse.


***********************
Service d’information et d’analyse de la santé animale mondiale
Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)
information.dept@oie.int

Haut