Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Santé animale dans le monde > Le Système Mondial d'Information Sanitaire > Exercices de simulation

Exercice de simulation : Fièvre aphteuse en Italie

Le Professeur Romano Marabelli, Chef des services vétérinaires de la Direction de la santé publique vétérinaire, de la sécurité sanitaire des aliments et des organismes collégiaux pour la protection sanitaire, Ministère de la santé, Rome, a informé l’OIE qu’un exercice de simulation de terrain de fièvre aphteuse (FA) dénommé « The day afta » se déroulera du 14 au 15 décembre 2011 en Italie.

Cet exercice comprendra des visites de terrain dans des exploitations dans trois régions : la Lombardie, l’Emilie-Romagne (Nord) et la Basilicate (Sud) et des centres de lutte contre la maladie seront établis.

Cet exercice de simulation, auquel participeront les services vétérinaires régionaux et locaux, les laboratoires vétérinaires régionaux, les Laboratoires nationaux de référence pour les maladies vésiculaires et l’épidémiologie, vise à évaluer et vérifier le plan national d’intervention zoosanitaire et les mesures de lutte et d’éradication d’un foyer de FA, afin d’identifier les points critiques et les améliorations à apporter au plan, aux instructions, aux structures et aux procédures.

Les objectifs sont de :

  1. Démontrer que les Autorités prennent au sérieux la menace de la FA et qu’ils ont mis en place des mesures et un plan d’intervention zoosanitaire efficaces afin de détecter précocement l’introduction de la maladie ;
  2. Mettre en œuvre l’intégration et l’interaction entre les niveaux stratégiques et tactiques au sein du Ministère de la santé, des services vétérinaires régionaux et locaux, et des Laboratoires nationaux de référence pour valider leur réponse commune à un foyer de FA ;
  3. S’exercer à répondre en tant que multi-organismes d’intervention à un foyer de FA , s’exercer au niveau de la chaîne de commandement à avoir des niveaux d’alerte élevés proportionnels aux menaces et pertes en cas d’introduction de maladies exotiques, nationalement et localement ;
  4. S’entraîner avec le « plan d’intervention zoosanitaire », modèle opérationnel de Santé Animale en l’utilisant pour répondre à un cas confirmé de FA au niveau régional et local pour valider l’amélioration de la préparation et de la résistance au sein des structures.

***********************
Service de l’information sanitaire
Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)
information.dept@oie.int

Haut