Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Santé animale dans le monde > Statuts officiels des maladies  > Fièvre aphteuse > Suspension/recouvrement de statut

Suspension/recouvrement de statut

Recouvrement de statut
Suspension de statut

 

Recouvrement du statut de « zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination est pratiquée »

Colombie

À la suite d'une notification immédiate reçue du Délégué de la Colombie auprès de l'OIE concernant un foyer de fièvre aphteuse à Cesar, le statut de " zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination est pratiquée " de la Colombie, tel que reconnu par l'Assemblée mondiale des Délégués de l'OIE en vertu de la résolution n° 22 de mai 2018 (statut indemne de fièvre aphteuse avec zone de confinement), a été suspendu avec effet au 10 août 2018.
Le Délégué de la Colombie a soumis à la Directrice générale de l'OIE un dossier demandant le recouvrement de son statut de " zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination est pratiquée " conformément aux dispositions pertinentes du Code sanitaire pour les animaux terrestres de l'OIE (Code terrestre). La Commission scientifique pour les maladies animales, a examiné les informations fournies par le Délégué de la Colombie et conformément à la Résolution n°. 15 de la 83e Session générale " Procédures à suivre par les Pays Membres pour la reconnaissance ou le maintien de leur statut officiel au regard de certaines maladies animales ou au regard du risque d’encéphalopathie spongiforme bovine et de la validation de programmes nationaux officiels de contrôle ", la Commission scientifique a conclu que cette zone de la Colombie satisfait aux exigences de l'article 8.8.7. du Code terrestre et recouvre son statut antérieur de " zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination est pratiquée " (selon la Résolution n° 22 de mai 2017 adoptée par l'Assemblée mondiale des Délégués) à compter du 5 février 2020.

Recouvrement du statut de « zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination n'est pas pratiquée »

Russie

Suite à la réception d’une notification immédiate du Délégué de la Russie faisant état d’un foyer de fièvre aphteuse en République de Bachkirie, le statut de « pays comportant une zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination n'est pas pratiquée » de la Russie, tel que reconnu par l’Assemblée mondiale des Délégués de l'OIE par la Résolution N° 22 en mai 2017, était suspendu depuis le 30 septembre 2017.
Le Délégué de la Russie a soumis un dossier auprès de la Directrice générale de l’OIE demandant le recouvrement de son statut de « zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination n'est pas pratiquée » conformément aux dispositions pertinentes du Code sanitaire pour les animaux terrestres (Code terrestre).
La Commission scientifique pour les animaux terrestres a examiné, par consultation électronique entre ses Membres, les informations fournies par le Délégué de la Russie. S’appuyant sur les documents fournis et en accord avec la Résolution N° 15 de la 83e Session générale intitulée « Procédures à suivre par les Pays Membres pour la reconnaissance ou le maintien de leur statut officiel au regard de certaines maladies animales ou au regard du risque d’encéphalopathie spongiforme bovine et de la validation de programmes nationaux officiels de contrôle », la Commission Scientifique a conclu que la zone de la Russie remplissait les conditions requises par l’Article 8.8.7. du Code terrestre nécessaires au recouvrement du statut de « zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination n'est pas pratiquée », avec effet au 20 mai 2019.

Suspension du statut “pays comportant une zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination n'est pas pratiquée”

Afrique du Sud

Suite à la réception d'une notification du Délégué de l’Afrique du Sud, faisant état d’un foyer de fièvre aphteuse dans dans la municipalité de Makhado, Province de Limpopo, le statut de “pays comportant une zone indemne de fièvre aphteuse où la vaccination n'est pas pratiquée” de l’Afrique du Sud, tel que reconnu par l’Assemblée mondiale des Délégués de l'OIE par la Résolution n° 22 en mai 2018, est suspendu à partir du 2 janvier 2019.

 

Haut